Taux d'intérêt

Notion

Lexique

Prix qu'il faut payer pour emprunter de l'argent et rémunérant le service rendu par celui qui prête l'argent. Ce prix s'exprime en pourcentage.

Définition

Le taux d'intérêt est un prix : c'est le prix qu'il faut payer pour emprunter de l'argent, c'est aussi le prix que l'on reçoit quand on prête de l'argent. Ce prix s'exprime sous la forme d'un taux, par exemple 5.5%. Cela signifie que si l'on emprunte 1000 € pour un an, on paiera des intérêts s'élevant à  55 €. La banque, en nous prêtant 1000 €, nous a rendu un service, service qu'elle nous fait payer 55 € par année d'emprunt. L'intérêt est donc la rémunération d'un service, le prêt d'argent. Autre exemple : lors de l'achat d'obligations, l'acheteur sait à  l'avance combien lui rapporteront ses obligations chaque année. En effet, lors de l'émission des obligations, le taux d'intérêt annuel rémunérant les obligations a été précisé.

Le taux d'intérêt est en général annuel, mais il peut tout aussi bien être mensuel. Il faut donc en principe préciser la période concernée par ce prix. Cependant, quand on ne précise pas, on suppose implicitement qu'il s'agit d'un taux annuel.

Taux d'intérêt nominal et taux d'intérêt réel : le taux d'intérêt nominal est celui qui est fixé lors de l'opération d'emprunt ou de prêt, celui qui est inscrit dans le contrat qui lie emprunteur et prêteur, et celui qui est payé par l'emprunteur au prêteur. Mais, au fil du temps, l'inflation vient grignoter la valeur réelle des sommes prêtées et remboursées. On calcule donc le taux d'intérêt réel en corrigeant le taux d'intérêt nominal des effets de l'inflation. Concrètement, quand le taux d'inflation est relativement faible, on peut se contenter, par approximation, de soustraire le taux d'inflation au taux d'intérêt nominal pour obtenir le taux d'intérêt réel (mais, mathématiquement, ce procédé n'est pas correct, même s'il donne des résultats très proches de ceux calculés correctement sur le plan mathématique). La plupart du temps, on ne vous demandera pas de calculer le taux d'intérêt réel. Mais il faut toujours savoir si l'on parle du taux d'intérêt nominal ou réel : si le taux nominal est de 6% et le taux d'inflation de 4%, le taux d'intérêt réel n'est que de 2% environ ...

Enjeux

Le taux d'intérêt a des fonctions économiques fondamentales dans les économies modernes.

Comme tous les prix, il oriente les décisions des offreurs et des demandeurs : s'il est bas, les demandeurs vont être nombreux, s'il est haut, les offreurs vont être nombreux, du moins en principe. Mais la marchandise dont le prix s'appelle "taux d'intérêt" est une marchandise un peu particulière, c'est l'argent ou les capitaux. Et avec des capitaux, on peut investir, par exemple, ce qui ne sera pas sans conséquence sur la croissance. Le niveau du taux d'intérêt, le prix de l'argent, a donc une grande importance au niveau macro-économique et au niveau micro-économique, plus que le prix des fraises, par exemple !

Comme le niveau des taux d'intérêt a de l'importance pour la croissance économique, on comprend que les pouvoirs publics s'en soient servi pour essayer d'influencer les décisions de ceux qui avaient des capitaux à  prêter ou qui souhaitaient en emprunter pour investir. Dans le cadre de sa politique monétaire, l'Etat utilise donc le taux d'intérêt comme un instrument de politique économique. Dans le cadre de l'Union européenne, les pays ne disposent plus de cet instrument : c'est la Banque Centrale Européenne, indépendante des Etats nationaux, qui mène la politique monétaire européenne et qui donc, éventuellement, utilise le taux d'intérêt comme instrument pour obtenir tel ou tel effet.

Indicateurs

Le taux d'intérêt est lui-même un indicateur. Il n'y a donc pas d'indicateur du taux d'intérêt, à  part le niveau du taux d'intérêt lui-même. Rappelons que ce taux peut être nominal ou réel.

Erreurs Fréquentes

  • On observe qu'il y a souvent confusion entre le taux d'intérêt nominal et le taux d'intérêt réel, ou que les élèves ne savent pas ce qu'est le taux d'intérêt réel. Cela renvoie en fait non pas à  une incompréhension de la notion de taux d'intérêt mais à  une mauvaise connaissance de la distinction nominal/réel.
  • Certains élèves ont parfois du mal à  retrouver le raisonnement qui permet d'enchaîner : "si le taux d'intérêt est élevé, alors ...". Souvent la difficulté provient du fait qu'ils ont du mal à  se représenter le taux d'intérêt tout simplement comme un prix. Et le raisonnement qu'ils font très facilement avec les fraises (quand le prix des fraises est élevé, cela décourage la demande et encourage l'offre), ils ont du mal à  le faire avec le prix de l'argent. C'est pourtant exactement la même chose.
  • Enfin, le taux d'intérêt n'est pas le cours de la monnaie (son taux de change). Ce n'est pas du tout la même chose, même si l'un peut influencer l'autre. Le taux de change d'une monnaie est son prix exprimé dans une autre monnaie nationale : on connaît ainsi le taux de change de l'euro en dollars. Ce taux de change (qui est lui aussi un prix) se constate tous les jours sur les marchés des changes. Il dépend de l'offre et de la demande de ceux qui souhaitent acquérir des euros alors qu'ils détiennent des dollars et de ceux qui souhaitent acquérir des dollars alors qu'ils détiennent des euros. On ne parle pas ici d'emprunts. Le taux de change et le taux d'intérêt sont donc deux notions complètement différentes.

Il y a 2 JT Associés à la notion Taux d'intérêt