Inscrivez-vous à la Newsletter de SES.Webclass.fr

Inégalités

Notion

Lexique

Les inégalités sont des différences entre individus ou groupes sociaux qui se traduisent en terme d'avantages ou de désavantages et qui fondent une hiérarchie entre ces individus ou groupes. 

Définition

Les différences sociales, inhérentes à la vie en société, peuvent tout à fait conduire à des traitements différents entre personnes ou groupes sociaux. Lorsque ces traitements différents avantagent un groupe social ou une personne par rapport à une autre, ils constituent une hiérarchie sociale, et on parlera d' inégalités sociales.

Prenons un exemple: il y a une différence de genre entre hommes et femmes. Cette différence conduit à observer des écarts salariaux, puisque, en moyenne en France, les femmes disposent d'un salaire inférieur à celui des hommes. On peut dans ce cas parler d'inégalité: un salaire supérieur donne bien sûr un avantage en terme de pouvoir d'achat, mais aussi en terme de prestige social. Par cette différence de salaire, la société valorise plus le travail des hommes que celui des femmes, et institue une hiérarchie sociale implicite.

Les différences d'âge, de profession, de situation matrimoniale, d'apparence physique, de niveau d'études, etc. deviennent donc de fait des inégalités dès que la société leur confère une importance et valorise certaines caractéristiques par rapport à d'autres. Cette valorisation peut être explicite, reconnue et même assumée. Par exemple, les écarts entre niveau de diplômes entraîne une inégalités dans l'accès aux postes à responsabilité. L'inégalité peut tout aussi bien être implicite, mais réelle: dans l'accès aux postes à responsabilité, on s'aperçoit que les femmes ou les travailleurs d'origine étrangère, à diplôme égal, sont désavantagés.

La définition se complique singulièrement lorsqu'on la lie à des principes de justice sociale . Les inégalités peuvent être "injustes" dans certains cas ou aux yeux de certaines sociétés, alors que pour d'autres elles peuvent paraître acceptables. il ne faut donc pas se contenter de l'observation matérielle ou statistique des inégalités, mais bien la mettre en lien avec une interprétation sociale.

Enjeux

On s'en doute, l'enjeu propre à la définition des inégalités est d'ordre politique et concerne l'acceptation même des inégalités. De cette acceptation ou du refus des inégalités naitra une forme d'intervention politique et sociale corrigeant ou essayant de corriger les inégalités.

De façon très schématique :

  • pour certains, les inégalités sociales sont tout à fait acceptées et ne nécessitent pas nécessairement d'interventions correctrices. C'est au contraire l'égalité qui serait préjudiciable pour trois raisons: elle serait source d'uniformité et de "nivellement par le bas"; elle serait inefficace en gênant la reconnaissance des qualités individuelles ; elle signifierait, enfin, une perte de liberté.

  • Pour d'autres, les inégalités sociales témoignent d'une domination économique, politique ou sociale qu'il faut contraindre ou limiter. Les mécanismes correcteurs doivent donc exister et permettre de réduire le plus possible les inégalités sociales, au nom de la justice.

Concernant les difficultés et les paradoxe de la lutte contre les inégalités, voir la notion d'équité.

Indicateurs

Les indicateurs permettant de repérer les inégalités sont très nombreux, puisque les inégalités sont de diverses natures. Voici quelques exemples:

  • pour mesurer les inégalités de revenu ou de patrimoine , on peut utiliser les regroupements de population en décile de revenu et calculer un rapport interdécile. On peut aussi choisir d'observer une représentation graphique particulière comme la courbe de Lorenz, liant les effectifs cumulés en % de la population et des revenus.
  • Pour mesurer les inégalités dans l'accès au diplôme, on peut croiser l'origine sociale des parents avec les % de succès des élèves par diplôme. On peut aussi calculer les chances d'un élève fils de cadre d'obtenir un diplôme comparativement à une élève fils d'ouvrier.
  • Les inégalités homme/femme sont très faciles à observer... On peut comparer la proportion de cadres dirigeants hommes et femmes dans les grandes entreprises privées par exemple.

La plupart du temps, les inégalités entre catégories sociales sont appréhendées sous la forme d'écart entre des moyennes ou par rapport à une moyenne générale. c'est le cas lorsque l'on compare les revenus des cadres et des ouvriers. Mais il faut conserver en tête les disparités internes possibles au sein d'une même catégorie. Ainsi, au sein du groupe des cadres, la dispersion des revenus est très étendue. La mesure des inégalités est bel et bien quelque chose de complexe.

Erreurs Fréquentes

  • Il ne faut pas confondre inégalité et inéquité ou assimiler inégalité avec injustice.
  • Il ne faut pas assimiler toute différence à  une inégalité.
  • Attention aux prénotions sur cette question des inégalités sociales, et notamment aux justifications plus ou moins valides de l'existence des inégalités, que l'on peut rencontrer au "café du commerce". C'est bien un travail de réflexion qui vous attend sur cette notion...

Il y a 26 JT Associés à la notion Inégalités