Firmes multinationales

Notion de SES | Dernière mise à jour :

Lexique

Une firme multinationale est une entreprise possédant au moins une unité de production à l’étranger ; elle répartit donc sa production dans plusieurs pays.

Définition

Une firme multinationale est une entreprise possédant au moins une unité de production à l’étranger ; elle répartit donc sa production dans plusieurs pays.

À la tête d’une firme multinationale se trouve la société mère dont dépend les filiales implantées dans différents pays. S’il y a donc des liens de propriété entre la société mère et ses filiales, il est aussi probable que des liens d’achats et de ventes, notamment, existent entre elles mais aussi entre les filiales.

Enjeux

La première question repose sur les effets des FMN sur le commerce international. Est-ce qu’elles le réduisent ou l’accroissent ? Dans le premier cas, on met l’accent sur le remplacement des exportations par une implantation sur le territoire étranger vers lequel on veut vendre ce qui est une réalité. Dans le second cas, on met l’accent sur le développement des achats et des ventes entre unités de la même firme situées dans des pays différents.

Un autre enjeu concerne le pouvoir de ces FMN. Les firmes multinationales choisissent la localisation de leurs filiales en fonction non seulement des caractéristiques économiques des pays (importance du marché intérieur, niveau des salaires, …) mais aussi des politiques commerciales, des politiques de subvention aux entreprises et de la fiscalité voire des obligations légales. Pensez, par exemple, aux FMN financières (avec le rôle des paradis fiscaux par exemple). Ne mettent-elles pas ainsi les États en concurrence à leur plus grand profit ? Le rôle des États ne s’effacerait-il au profit de celui des FMN ?

Enfin, leur rôle est souvent dénoncé dans le processus de délocalisation.

Indicateurs

Il est difficile de comptabiliser précisément l’activité des FMN. Cependant, on sait que celles-ci jouent un grand rôle dans le commerce mondial. Voilà quelques estimations sur l’importance des FMN à partir de leur rôle dans les échanges internationaux et dans la production industrielle mondiale.

  • Actuellement, le commerce international est largement déterminé par les firmes transnationales puisque, selon l’Organisation des Nations Unies (ONU), 2/3 des échanges internationaux sont le fait des firmes transnationales. De plus, le commerce intra-firme (voir cette notion) peut représenter un tiers des échanges internationaux.
  • Des études concernant certains pays indiquent que les firmes multinationales contrôlent directement 60 % de la production industrielle du Canada et la moitié de celles du Brésil ou de la Colombie. L’ensemble des firmes multinationales réaliseraient environ la moitié du PNB mondial.

Tendances

Le nombre des firmes multinationales et leur stratégie d’implantation évoluent.

  • Le nombre de firmes multinationales augmente très fortement puisqu’il est passé, selon la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED), de 7 000 au milieu des années 1960 à 37 000 en 1993 et à environ 65 000 au début des années 2000. Le nombre de filiales de FMN augmente également très rapidement. Elles comptaient 175 000 filiales en 1993, 850 000 au début des années 2000.
  • Les investissements des FMN à l’étranger ont historiquement, à l’origine, pour objectif l’exploitation et le contrôle des matières premières puis la création de nouveaux débouchés ou leur développement. Si ces objectifs sont toujours d’actualité lors de la réalisation d’investissements directs à l’étranger (IDE), cependant, dès la fin des années 1970, un autre objectif motive les IDE : la réduction des coûts de production. Les firmes multinationales rationalisent leur production afin de réduire leurs dépenses. Elles produisent ainsi les différents éléments nécessaires à la production d’un bien dans différents pays pour profiter des avantages spécifiques des pays d’accueil (coût du travail, qualification de la main d’œuvre, etc.) et aussi pour réaliser des économies d’échelle. C’est ce que l’on appelle la DIPP (division ou décomposition internationale du processus productif). Enfin, les FMN s’implantent à l’étranger aussi, et surtout pour une grande d’entre elles, en vue de se rapprocher de sa clientèle pour vendre plus facilement (adaptation plus facile aux goûts des consommateurs locaux, facilités administratives, etc.)

Erreurs Fréquentes

Croire que les FMN proviennent uniquement des pays développés même si, c’est vrai, c’est le cas de la grande majorité d’entre elles.

Croire que les FMN sont forcément de grandes entreprises ce qui, c’est vrai, est souvent le cas.

Croire a priori que les FMN dictent leurs lois aux États

Il y a 3 JT Associés à la notion Firmes multinationales