Socialisation

Notion

Lexique

La socialisation est le processus d’intériorisation des normes et valeurs d’un groupe social ou d’une société qui disposent les individus à agir, à penser, voire à anticiper l’avenir, d’une façon particulière.

Définition

La socialisation est le processus d’intériorisation des normes et valeurs d’un groupe social ou d’une société qui disposent les individus à agir, à penser, voire à anticiper l’avenir, d’une façon particulière.

Ainsi, incorporant un certain nombre de valeurs, de normes et de règles, l'individu est à  même de s'intégrer dans le monde social : la socialisation est en quelque sorte un processus "d'entrée en société".

On peut distinguer :

  • une socialisation primaire aux premiers âges de la vie qui donne à  la famille un rôle essentiel : elle transmet à  l'enfant le langage et les codes sociaux les plus élémentaires (apprendre à  manger correctement, par exemple) ;
  • une socialisation secondaire qui s'inscrit tout au long de la vie et qui se réactive en particulier lorsque l'individu accède à  un nouveau statut social (passage de l'étudiant au statut de salarié ; d'enfant à  parent …).

Enjeux

Ces enjeux peuvent porter sur le rôle que joue la socialisation dans l'intégration sociale et la construction de l'identité individuelle, ainsi que dans le changement social.

  • La socialisation participe à  la recherche d'un consensus et donc facilite la cohésion sociale : c'est l'exemple du retour d'une socialisation politique jugée indispensable à  la vie collective à  travers la formation à  la citoyenneté, formation assurée par l'école en particulier (cadre de l'ECJS - enseignement civique juridique et social - au lycée) ;
  • c'est aussi l'enjeu de l'intégration des populations immigrées, en particulier de leurs enfants, et leur appartenance à  deux cultures.

Cependant la socialisation n'est pas une simple répétition de la vie sociale : elle n'empêche pas le changement social. Processus d'apprentissage, elle n'est pas une simple transmission linéaire, pas une simple reproduction de ce qui est acquis. L'échange entre le socialisateur et le socialisé est une interaction qui met en évidence le rôle actif du socialisé : il a une capacité d'interprétation de ce qu'il apprend, de contestation, de propositions et il a une action sur le socialisateur lui-même (ce qui permet de dire que le dernier enfant d'une famille n'est en général pas éduqué de la même manière que le premier...).

Indicateurs

Il n'y a pas d'indicateur pour cette notion dans la mesure où la socialisation désigne un processus. Certains indicateurs peuvent montrer que la socialisation est plus ou moins réussie, par exemple ceux qui concernent la déviance, et en particulier la délinquance.

Erreurs Fréquentes

  • Définir l'individu socialisé comme le membre d'un parti (parti socialiste...) ou d'une société socialiste…
  • Aborder la socialisation comme un état (être socialisé ou non) et non comme un processus, c'est à  dire une construction de l'identité.
  • Réduire la socialisation à  une simple éducation, un apprentissage de connaissances, renvoyant à  une définition restreinte de la culture à  travers l'homme cultivé.
  • Penser que la socialisation ne concerne que la petite enfance et que tout est acquis avant l'âge de six ans.

Il y a 17 JT Associés à la notion Socialisation