Salaire minimum

Notion de SES | Dernière mise à jour :

Lexique

Le salaire minimum est le montant minimum légal auquel un salarié peut être rémunéré.

Définition

Le salaire minimum est le montant minimum légal auquel un salarié peut être rémunéré.

En France, le salaire minimum est un salaire horaire légal minimal et donc la salaire mensuel minimal dépend du nombre d'heures de travail effectué. Toutefois, dans certains pays il peut s'agir d'un salaire minimal journalier, hebdomadaire voir mensuel.

En France, c'est l'État qui décide de sa revalorisation tous les 1er janvier : il suit au minimum l'évolution d'un indice des prix à la consommation et de la moitié du gain de pouvoir d'achat des ouvriers et employés. (voir INSEE dans la rubrique « En savoir plus » pour plus de détails sur ces règles)

Enjeux

Le premier enjeu est lié au but même de l'instauration d'un salaire minimum. Protège-t-il le niveau de vie des salariés en bas de la hiérarchie salariale ? Il semble bien qu'une hausse du salaire minimum ne se répercute pas dans les mêmes proportions sur les salaires situés au-dessus et plus on s'éloigne du salaire moins la hausse est importante : il y a donc une effet de resserrement de la hiérarchie salariale et des inégalités de salaire. Toutefois ne faudrait-il pas concernant les « travailleurs pauvres » tenir compte de la durée du travail (notamment en France où le salaire minimum est une salaire horaire) ? Dans ce cas, ne faudrait-il pas plutôt définir un salaire hebdomadaire ou mensuel comme cela existe en d'autres pays ?

Deuxième enjeu très important : l'effet d'un salaire minimum sur le taux e chômage des moins qualifiés. N'y a t-il pas le risque d'engendrer du chômage pour les actifs les moins qualifiés, le coût du travail étant élevé notamment par rapport à la productivité de ces travailleurs ? Mais cet effet ne dépend-il pas du niveau du salaire minimum et de la taille des entreprises ? Quant aux effets positifs de la hausse du salaire minimum sur la demande globale, ne dépendent-ils pas aussi de l'importance du nombre de salariés payés à ce salarie minimum et des effets de diffusion d'une hausse de ce salaire minimum sur les autres salaires ?

Indicateurs

Il s'agit, pour la France du taux de salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) horaire brut. Au 1er janvier 2015, il était de 9,61 € soit 1 457,52 € pour un temps de travail de 35 heures par semaine.

En France toujours, à cette date, 10,8 % des salariés gagnaient le SMIC, 4,6 % dans les entreprises de plus de 500 salariés et 24,4 % dans les entreprises de 1 à 9 salariés.

Tendances

En France, le SMIC a augmenté bien sûr. Mais plus intéressant est de suivre son évolution par rapport au salaire moyen ou au salaire médian. Depuis, 2000, le SMIC représente une part de plus en plus élevée dus salaire moyen ou médian. D'après l'OCDE (voir « En savoir plus »), il est de 45 % à 50 % du salaire moyen et de 56 % à 61 % du salaire médian mais avec une stagnation de ces proportions depuis 2006. À noter que ce sont des niveaux plutôt élevés par rapport aux autres pays

Pour les autres pays et plus de détails, voir la rubrique « En savoir plus »

Erreurs Fréquentes

Croire que le SMIC, en France, est un salaire mensuel minimal.

Il y a 1 JT Associés à la notion Salaire minimum