Offre et demande

Notion de SES | Dernière mise à jour :

Lexique

L’offre est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à vendre sur le marché et la demande est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à acheter sur un marché.

Définition

L’offre est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à vendre sur le marché et la demande est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à acheter sur un marché.

On distingue aussi l’offre et la demande globale dans l’analyse microéconomique (c’est la somme des offres et des demandes sur un marché particulier qui dépendent directement du prix du bien ou du service en question) de l’offre et de la demande globale dans l’analyse macroéconomique (dont la relation avec les prix est plus complexe et passe par les salaires, le patrimoine, les taux d’intérêt … : voir notion demande globale).

Enjeux

Le principal enjeu est de savoir de quels facteurs dépendent l’offre et la demande. Dans l’analyse néoclassique, elles dépendent des prix. A un prix plus élevé, correspondent une offre plus élevée (la production devient plus rentable) et une demande plus faible (l’achat devient plus coûteux). A un prix plus faible, correspondent une offre plus faible (la production devient moins rentable) et une demande plus élevée (l’achat devient moins coûteux). Toutefois, il existe des situations particulières pour lesquels les courbes d’offre ou de demande n’ont pas la forme supposée (biens de luxe par exemple).

Dans l’analyse keynésienne, la demande globale dépend des revenus, de l’épargne, etc. (voir notion demande globale) et l’offre globale répond plus ou moins à la demande en fonction des capacités de production disponibles.

Indicateurs

Il n’y a pas d’indicateurs d’offre et demande qui sont des notions abstraites. Sur un marché, c’est l’augmentation du prix qui indique que la demande est devenue supérieure à l’offre ce qui a engendré une hausse du prix (voir notion : prix et quantité d’équilibre) ; c’est l’inverse quand le prix baisse.

Tendances

Il n’y a pas de tendance sur ces notions abstraites.

Erreurs Fréquentes

Confondre la demande sur un marché et la demande globale. La première relève de l’analyse microéconomique néoclassique et le seconde de l’analyse macroéconomique keynésienne.

Croire que sur un marché, les offreurs entrent en compétition avec les demandeurs et les demandeurs avec les offreurs : en réalité, ce sont les offreurs qui se font concurrence entre eux et les demandeurs entre eux.

Il y a 4 JT Associés à la notion Offre et demande