Inscrivez-vous à laNewsletterde SES.Webclass.fr

Innovation

Notion

Lexique

L'innovationest l'application réussie d'une invention dans le domaine économique et commercial.

Définition

L'innovationest l'application réussie d'une invention dans le domaine économique et commercial. Mise en œuvre au sein de l'entreprise, elle se situe en aval de l'invention (qui est souvent le résultat d'une découverte scientifique).

Les travaux de J. Schumpeter montrent que l'innovation peut prendre plusieurs formes (5): il distingue entre autresl'innovation de procédé, l'innovation de produit et l'innovation organisationnelle[voyez les notions correspondantes]. Ces travaux montrent également que toutes les innovations ne s'équivalent pas, opposant ainsi lesinnovations majeures(radicales) desinnovations " incrémentales"(mineures). Alors que les premières bouleversent les manières de produire et/ou de consommer et, en ce sens, modifient les conditions de la concurrence, les secondes ne représentent que de simples améliorations de l'existant.

L'innovation provient avant tout de larecherche-développement(R&D),menée pour l'essentiel dans les entreprises. Celle-ci incorpore plusieurs étapes telles que la recherche fondamentale, la recherche appliquée ou encore le développement industriel[voyez la notion recherche-développement]. Toutefoisil existe d'autres sources à l'innovationtelles que l'apprentissage par la pratique, l'imitation ou encore l'achat de technologie.

Enjeux

On peut appréhender les enjeux de l'innovationà deux niveaux :

  • Au niveau microéconomique (à l'échelle de l'entreprise),l'innovation est un facteur déterminant dans la compétitivité de l'entreprise.En effet, certaines innovations permettent d'améliorer laproductivitéde l'entreprise ce qui, en abaissant les coûts unitaires de production, favorise sa compétitivité-prix. D'autres permettent à l'entreprise de se différencier en renouvelant l'offre de produits ou de services, ce qui favorise sa compétitivité hors-prix. Dans certains cas même, l'innovation peut conduire l'entrepreneur à une situation de monopole (temporaire) lui permettant de capter un « sur-profit».

  • Au niveau macroéconomique (à l'échelle de l'économie toute entière), Schumpeter a mis en évidence une relation entre l'innovation et le rythme cyclique de la croissance. Ainsi, des « grappes d'innovations » apparaissent durant la phase de croissance, s'accompagnant d'un intense processus dedestruction créatrice[voyez cette notion]. Progressivement, l'effet d'entraînement des innovations s'estompe, les entreprises les plus fragiles font faillite, l'économie entre alors dans une phase descendante où la croissance est ralentie. Dans ces conditions, les entrepreneurs sont incités à innover afin d'éviter de disparaître, afin d'enregistrer à nouveau du profit, ce qui génère une nouvelle phase de croissance s'articulant autour de nouvelles « grappes d'innovations ».

Indicateurs

L'innovationpeut être appréhendée de 2 manières :

  • Du point de vue des ressources, l'indicateur de mesure le plus utilisé est ladépense en R&D: on peut se référer soit au montant des dépenses en R&D, soit à la part des dépenses en R&D dans le PIB [(dépenses en R&D / PIB) x 100] ; ce ratio permet des comparaisons entre les pays.

  • Du point de vue des résultats de l'innovation :

    • on peut mesurer l'innovation à partir dupoids des entreprises innovantes, une entreprise innovante étant définie comme toute entreprise ayant introduit sur lemarchéun produit nouveau ou mis en œuvre un procédé nouveau au cours d'une période donnée. Ainsi, entre 1998 et 2000, on comptait environ 40% d'entreprises innovantes dans l'industrie, 42% dans le service aux entreprises, 50% dans l'intermédiation financière.

    • On peut aussi mesurer ces résultats parle nombre des brevets(titre de propriété couvrant une invention) déposés. Cela nous éclaire sur ledéveloppement, le rythme de l'innovation.

    • On peut enfin utiliserla croissance de laproductivitécomme indicateur : elle reflète l'intensité d'innovation. Sur ces deux derniers siècles, ce sont les innovations qui ont permis l'augmentation de la productivité. Aujourd'hui, c'est surtout l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) qui impulse la croissance de la productivité.

Erreurs Fréquentes

L'innovationne doit pas être confondue avec l'invention. L'invention est le résultat, le plus souvent, d'une recherche appliquée et, plus en amont encore, de la recherche fondamentale. L'invention est donc le résultat d'une découverte scientifique ; elle est le fait de l'inventeur. L'innovation, quant à elle, se situe en aval de (après) l'invention : c'est l'application réussie d'une invention dans le domaine économique et commercial. Elle est le fait de l'entrepreneur, qui prend le risque et réunit les moyens nécessaires pour la mettre en œuvre. Par ailleurs,le passage de l'invention à l'innovation n'est pas automatique; il existe parfois des obstacles technique, économique, financier ou encore culturel qui empêchent la diffusion de l'innovation, il y a des inventions qui n'intéressent personne, etc.

Il y a 13 JT Associés à la notion Innovation