Facteur travail

Notion de SES | Dernière mise à jour :

Lexique

Le facteur travail désigne l'ensemble des heures de travail effectuées par les personnes qui travaillent dans l'entreprise, salariées ou non.

Définition

Le facteur travail désigne l'ensemble des heures de travail effectuées par les personnes qui travaillent dans l'entreprise, salariées ou non. Il faut donc multiplier le nombre de travailleurs par le nombre d'heures réalisées..

Enjeux

Mesurer la contribution du travail à la croissance permet de savoir d'où vient la croissance : si elle ne provient pas d'un accroissement du volume du travail, elle peut provenir d'un accroissement du facteur capital (voir cette notion) ou d'une amélioration de la combinaison de production (mesurée souvent par la productivité globale des facteurs : voir cette notion). Ainsi, on peut connaître la nature de la croissance : est-elle plutôt intensive ou extensive, est-elle due à un accroissement du capital et/ou du travail et dans quelles proportions ? Caractériser la croissance permet de mieux la comprendre ou de mieux comprendre sa faiblesse et mieux agir pour qu'elle s'accélère.

Indicateurs

Deux types d'indicateur sont utilisés :

- tout d'abord le nombre de travailleurs ce que l'on appelle aussi le nombre d'actifs occupés ou le nombre d'emplois.

- ensuite, et c'est l'indicateur le plus pertinent mais pas toujours disponible, le nombre total d'heures effectuées au cours d'une année par chacun des travailleurs.

Remarque : dans certains documents, on tient compte de l'amélioration du facteur travail, par exemple, avec la hausse du niveau de formation.

Tendances

Les tendances sont diverses bien évidemment selon les pays et les périodes. En général, il a un rôle positif dans la croissance ce qui signifie que la population active augmente et/ou le nombres d'heures travaillées : parfois le nombre de travailleurs(euses) peut augmenter et compenser une baisse générale de la durée du travail (passage aux 35 heures, 5ème semaine de congé supplémentaire par exemple). Très souvent son rôle est moins important que celui du facteur capital et a fortiori que la productivité globale des facteurs (voir ces notions).

Par exemple, en France, d'après l'OCDE, l'augmentation du facteur travail expliquerait 0,2 point des 1,8 % de croissance économique annuelle entre 1985 et 2010 (le capital n'en expliquerait que 0,7 point , le reste, la productivité globale des facteurs, expliquerait le reste soit 1 point, aux arrondis près).

Erreurs Fréquentes

Oublier que la quantité de travail comprend le nombre d'heures travaillées dans l'année par chaque travailleur.

Dans les tableaux présentant la contribution du travail à la croissance confondre cette contribution (qu'il est usuel d'exprimer en point de croissance du PIB comme ci-dessus) avec le taux de croissance annuel moyen du facteur travail.

Il y a 4 JT Associés à la notion Facteur travail