Inscrivez-vous à la Newsletter de SES.Webclass.fr

Endettement

Notion

Lexique

Montant des dettes qu'a l'agent dont on parle (pays, entreprise, ménage) vis à vis de ses créanciers.

Définition

L'endettement est la valeur de ce qui est dû par un agent économique.

Autrement dit, il est égal à la somme des créances détenues sur cet agent par d'autres agents.

On distingue l'endettement intérieur (ensemble des créances détenues sur les agents économiques d'une économie nationale par les résidents de cette économie nationale) de l'endettement extérieur (ensemble des créances détenues sur les agents économiques d'une économie nationale par les agents non-résidents).

Enjeux

Endettement extérieur

Si la possibilité de recourir à l'emprunt est souvent une solution, elle peut aussi mener à des crises d'endettement.

La possibilité de contracter des dettes extérieures présente des intérêts non seulement à long terme, mais aussi à court terme. Des économies jeunes, au début de leur processus de décollage économique, disposant de peu d'épargne et ayant des besoins de financement importants ont intérêt à s'endetter auprès des pays membres de l'OCDE qui placent ainsi leurs excédents d'épargne de manière rentable. A court terme, l'endettement peut être utilisé pour réduire l'impact des chocs qui affectent une économie. Il permet alors la stabilisation de l'économie ou le financement de sa croissance.

L'effet bénéfique de l'endettement est cependant subordonné à la capacité de l'économie d'accueil à utiliser efficacement ces fonds prêtés, de manière à pouvoir dégager suffisamment de devises pour permettre le remboursement des intérêts et du capital. Dans le cas inverse, les crises d'endettement surviennent comme au Mexique en 1982, en Asie du Sud-Est en 1997.

Endettement intérieur

L'analyse de l'évolution de la dette intérieure implique de distinguer la dette privée de la dette publique.

L'endettement privé a augmenté dans tous les pays, à l'exception du Japon durant les années 1990. Or, cette situation d'excès d'endettement risque en cas de ralentissement de la croissance de faire chuter la demande de biens durables, ce qui fragiliserait davantage la croissance.

L'évolution de la dette publique est aujourd'hui une préoccupation fondamentale de nombreux pays, notamment européens, qui souhaitent assurer la stabilité de cette dette.

Pour que la dette soit stable, il est nécessaire que le taux de croissance soit supérieur ou égal au taux d'intérêt. Dans le cas inverse, la faiblesse de la croissance augmente le déficit budgétaire en raison de la diminution des rentrées fiscales, ce qui augmente la dette, et donc les intérêts versés, ce qui aggrave le déficit budgétaire… c'est l'effet « boule de neige » et la dette publique risque d'exploser. Le traité de Maastricht, pour stabiliser l'endettement public a donc limité la dette publique et le déficit public. Dans l'hypothèse d'une croissance du PIB nominal de 5% et du taux d'intérêt nominal de la dette de 10%, un déficit public de 3% du PIB permet la stabilisation de la dette à 60% du PIB.

L'endettement est ainsi un élément déterminant de la dynamique d'une économie.

Indicateurs

L'endettement intérieur total (EIT) de la France est passé de 1798.8 milliards d'euros en 1998 à 2519.4 milliards d'euros en mai 2002.

La réduction de l'encours de la dette des 22 PPTE a fait passer le montant total de la dette de 52 milliards de dollars à 20 milliards de dollars.

Erreurs Fréquentes

L'endettement intérieur total ne doit pas être confondu avec la dette intérieure puisqu'il comptabilise l'ensemble de la dette des agents non financiers résidents selon ses financements : par des établissements de crédit, sur des marchés de capitaux, tant en France qu'à l'étranger.

Il y a 2 JT Associés à la notion Endettement