Sociabilité

Lexique

La sociabilité est l’ensemble des relations interpersonnelles entre individus.

Définition

La sociabilité est l’ensemble des relations interpersonnelles entre individus.

Plus précisément, la sociabilité est l’existence, entre individus, de relations sociales réelles, relations choisies et réciproques que les individus souhaitent entretenir. Ces relations ont donc une histoire propre, singulière.

On peut distinguer la sociabilité formelle (ou organisée) de la sociabilité informelle (ou spontanée). La sociabilité formelle désigne des relations sociales plus ou moins contrainte par un même cadre d’existence (sociabilité en collègues de travail par exemple). La sociabilité informelle désigne, quant à elle, des relations entre individus qui se choisissent en dehors du tout cadre institutionnel (comme les amis).

Sont distinguées aussi sociabilité privée, qui est intime, notamment au sein de la famille, et sociabilité publique qui est tournée, à l’inverse, vers l’extérieur (comme dans des Cercles ou des Salons autrefois ou dans des associations, des cafés aujourd’hui).

Ces liens de sociabilité consistent essentiellement en discussions, rencontres, activités de loisirs communes, sorties.

Indicateurs

Les indicateurs les plus souvent utilisées dans les enquêtes sont la fréquence des rencontres, des conversations, lettres, téléphone, réceptions, visites etc. On peut aussi mesurer la sociabilité par la durée passée aux conversations, etc.

De manière complémentaire, on peut utiliser l’importance des adhésions à des associations, qui nécessite des rencontres, des activités communes avec d’autres personnes.

Tendances

Un sociologue américain a montré que la sociabilité avait tendance à diminuer aux Etats-Unis. Cette évolution serait liée au développement de l’individualisme, à l’étalement urbain, aux pressions économiques qui réduiraient la fréquence d’une vie sociale hors du travail, etc.

Il semble aussi que la nature de la sociabilité se modifie avec l’âge, en tout cas en France. Les jeunes semblent avoir une sociabilité tournée vers l’extérieur de la famille (les amis) contrairement aux plus âgés pour lesquels les relations familiales forment une part relativement plus importante de leur sociabilité. Pour les personnes d’âge intermédiaire, ce sont les collègues qui sont relativement présents dans les réseaux de sociabilité.

Enfin, il semble que la sociabilité soit plus tournée vers l’extérieur de la famille dans les milieux favorisés et relativement plus tournée vers la famille dans les milieux moins favorisés.

Enjeux

Liberté et contrainte ? En effet, on pense que le réseau de sociabilité se fait de manière choisie, élective. Toutefois, on constate que ces liens sont fortement dépendants du cadre social dans lequel on vit (cadre de travail, quartier d’habitation, etc.).

Choix désintéressé ou intéressé ? De même, dans la notion de sociabilité, il y a l’idée de partage entre égaux de moments libres. Or, n’y a-t-il pas une utilité à se forger un réseau de sociabilité facile à mobiliser en cas de besoin ? Plus largement, cette sociabilité n’est-elle pas un des facteurs de cohésion sociale (partage d’activités, de ressources, d’objectifs de vie, entraide …) ? Elle aurait ainsi une fonction sociale.

Erreurs Fréquentes

Croire que réseau social et sociabilité sont une seule et même notion, alors que la sociabilité se déroule entre certains membres d’un réseau social.

Assimiler sociabilité et entraide, la sociabilité étant une notion bien plus large que la seule entraide.

En savoir plus

Quelques données anciennes  et aussi de plus récentes

Un article assez ancien mais intéressant de Claire Bidart

Voir aussi la partie consacrée à la sociabilité du livre de Pierre Mercklé, Sociologie des réseaux sociaux, La Découverte, Coll Repères