Réseaux sociaux.

Lexique

Les réseaux sociaux regroupent l’ensemble des liens directs et indirects entre individus.

Définition

Les réseaux sociaux regroupent l’ensemble des liens directs et indirects entre individus.

Les liens peuvent être de nature très différente. Ils peuvent être des échanges d’information ou des échanges de service par exemple ; ils peuvent n’être aussi orientés dans un seul sens (accès à une information donné par quelqu’un, accès à un service sans contrepartie, etc.). 

Comme il s’agit de liens directs et indirects, les individus dans un réseau peuvent très bien ne pas se connaître : ils peuvent simplement avoir des connaissances ou des relations communes.

Ces liens peuvent se former « librement » (entre amis par exemple) ou être organisés (au sein d’une entreprise par exemple).

De plus, ces liens en question peuvent être noués entre individus mais aussi entre entreprises (qui peuvent avoir des relations entre elles d’achat, de vente, de participation au capital, etc.), entre associations mais aussi entre groupes d’individus (groupes de travailleurs ayant des liens avec d’autres groupes de travailleurs ou des groupes d’employeurs).

Enfin, on peut distinguer les liens forts des liens faibles selon le temps consacré aux relations interindividuelles et leur fréquence, selon l’intensité émotionnelle de ces relations, selon aussi la confiance mutuelle entre les individus et l’importance des échanges de service.

Indicateurs

Ces liens sont mesurés de différentes façons suivant ce que l’on cherche à mesurer en utilisant la notion de réseau : coup de téléphones, SMS, rencontres physiques, infirmations transmises, etc.

On peut visualiser les réseaux sociaux par des graphiques, les sociogrammes, montrant les liens entre les individus mais aussi par des matrices (voir vos cours de mathématiques !).

Tendances

D’après certains sociologues, il se pourrait que le développement de l’individualisme, l’étalement urbain et les pressions économiques (qui poussent à avoir peu de temps hors de l’espace de travail) se traduirait par une réduction des réseaux sociaux. Plus précisément, l’étalement urbain … Pour d’autres sociologues, l’individualisme s’accompagnerait d’une plus grande diversité des relations sociales (passage du village à la ville) et donc d’un développement des réseaux sociaux de chacun.

Enjeux

Vaut-il des relations fortes entre un petit nombre d’individus que des relations faibles entre de nombreux individus ? Est-ce que la nature des relations sociales a un impact ? Les liens forts (entre amis, au sein de la famille le plus souvent) sont-ils plus importants que les liens faibles ? Peuvent-ils apporter plus à chaque individu par l’accès plus facile aux relations de chacun ? Cela semble évident ! Mais, ne vaut-il mieux une plus grande diversité de relations sociales, même moins fortes ? En effet, des groupes éloignés qui n’entretiennent que des liens faibles ne peuvent-ils pas apporter des informations ou des aides différentes et donc plus utiles ?

L’analyse en termes notion de réseau social peut-elle être utile en dehors de la connaissance des relations sociales efficaces pour un individu, de la mesure de la sociabilité ? Peut-elle être utile pour comprendre la structuration de la société ? Ne peut-elle pas être intéressante, par exemple, pour mieux comprendre ce que regroupe les « classes moyenne » par exemple ? Ne peut-elle pas être utile pour comprendre comment une classe sociale a pu ou peut encore se mobiliser (classe ouvrière, grande bourgeoisie) ?

Erreurs Fréquentes

Croire qu’en sociologie, les réseaux sociaux ne concernent que les réseaux de nature numérique alors que ces derniers ne sont qu’une partie des relations sociales entre individus.

Croire que les réseaux sociaux ne concernent que des relations directes entre individus alors que les liens indirects qui passent pas d’autres individus font partie des réseaux sociaux.

Oublier que les réseaux sociaux sont une méthode d’analyse de la réalité sociale.

Croire que les réseaux sociaux effectifs sont la même chose que le capital social ou que la sociabilité (voir ces notions)

En savoir plus

Sur le site ses.ens, des ressources intéressantes: http://ses.ens-lyon.fr/articles/les-reseaux-sociaux-138014