Protectionnisme

Lexique

Fait, pour un pays, de chercher à  limiter l'entrée de produits ou de capitaux étrangers.

Définition

Le mot "protectionnisme" désigne d'abord une doctrine économique, mais aussi, très souvent, les pratiques qui résultent de l'application de cette doctrine par un pays.

  • une doctrine économique et, surtout, politique qui recommande de limiter l'entrée des produits (biens et services) et/ou des capitaux en provenance de l'étranger sur le territoire national par des moyens divers. L'objectif est toujours de protéger les acteurs économiques nationaux de la concurrence étrangère, soit que l'on espère ainsi encourager la production nationale et protéger ainsi l'emploi, soit que l'on affirme vouloir conserver un haut niveau de protection sociale (ce qui contribue à  l'élévation des prix et donc à  une moindre compétitivité), soit qu'il s'agisse de productions qualifiées de "sensibles" pour lesquelles on veut conserver une indépendance nationale.
  • Un ensemble de pratiques résulte de cette doctrine :
    • Le protectionnisme peut être avoué, apparent, ou rampant, c'est à  dire plus ou moins caché. Il peut ne concerner que certains produits ou être généralisé.
    • Les mesures protectionnistes peuvent être financières (droits de douane plus ou moins élevés), radicales (interdiction totale de l'importation de tel ou tel produit ou contingentement, c'est à  dire limitation quantitative), ou indirectes (établissement de normes pour l'entrée de certains produits, subventions aux produits nationaux, campagne de soutien aux produits nationaux, du genre "achetez français", etc.).

Indicateurs

Mesurer le degré de protectionnisme est difficile. Le seul indicateur chiffré est le niveau des tarifs douaniers : si les droits de douane passent de 35 à  20% sur l'importation des céréales, par exemple, on peut dire que le protectionnisme diminue. Mais on sait bien que le protectionnisme ne se limite pas aux droits de douane, d'où la difficulté de sa mesure.

Tendances

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale et la signature du GATT (Accord général sur le commerce et les tarifs douaniers), le protectionnisme a beaucoup reculé, au moins officiellement. Le Traité, signé par un nombre grandissant de pays au fur et à  mesure des années, prévoyait la réduction progressive des droits de douane et l'interdiction des barrières non tarifaires. L'OMC, qui a aujourd'hui remplacé le GATT, poursuit dans la même voie.

Les tarifs douaniers ont en effet beaucoup diminué et le libre-échange s'est répandu dans le monde entier, promu par les pays riches et plus ou moins imposé aux pays pauvres, en particulier par les organisations internationale (FMI, Banque Mondiale). Cependant, on ne peut pas dire que le protectionnisme a disparu : d'une part, les barrières non tarifaires, de plus en plus subtiles, existent toujours ; d'autre part, les pays qui le peuvent (c'est à  dire ceux qui ont du pouvoir dans les échanges internationaux) prennent des mesures ouvertement protectionnistes quand ça les arrange, le meilleur exemple étant les Etats-Unis ; enfin, on peut estimer que les unions régionales, comme l'Union européenne, construisent à  la fois du libre-échange à  l'intérieur de la zone et du protectionnisme envers les pays en dehors de la zone.

Enjeux

La question du protectionnisme est à  relier à  celle du libre-échange. Les avantages respectifs de l'un et de l'autre sont encore l'objet de débats non clos. La question est de savoir ce que l'on gagne à  être protectionniste ou libre-échangiste, et qui y gagne. Quand on voit les mesures prises actuellement (mai 2002) par les Etats-Unis pour protéger leur marché intérieur, on voit bien que le protectionnisme n'a pas disparu et qu'il y a des enjeux au débat.

Erreurs Fréquentes

Les élèves font parfois, à  propos du protectionnisme, deux types d'erreurs :

  • confondre protectionnisme et autarcie. L'autarcie, c'est le fait pour un pays de se couper du reste du monde, de vivre sans relations, en particulier commerciales et économiques, avec l'extérieur. L'autarcie complète est extrêmement rare. Le protectionnisme vise à  limiter, à  contrôler, les échanges commerciaux avec l'étranger, en général pas à  les supprimer.
  • penser que les pays sont ou protectionnistes ou libre-échangistes, mais pas les deux à  la fois. La plupart du temps, les pays sont les deux à  la fois : protectionnistes pour certains produits, libre-échangistes pour d'autres, ou libre-échangistes officiellement et protectionnistes en réalité. A l'heure actuelle, aucun pays n'est totalement libre-échangiste et bien peu sont complètement protectionnistes.



Les autres notions du chapitre

Avantages comparatifs

Ch3 - Notion Terminale

Ce sont les avantages que tel ou tel pays peut mettre en avant et exploiter dans l'échange international, justement dans la mesure où les autres pays ne les possèdent pas ou les possèdent à  un moindre degré. L'expression peut aussi désigner, par un raccourci, la loi des avantages comparatifs de Ricardo.

Lire la suite

Commerce intra-firme

Ch3 - Notion Terminale

Le commerce intra-firme est un échange international de biens ou de services entre entreprises d’un même groupe, d’une même firme multinationale.

Lire la suite

Compétitivite

Ch3 - Notion Terminale

Capacité à  résister à  la concurrence.

Lire la suite

Délocalisation

Ch3 - Notion Terminale

Une délocalisation est, au sens strict, un transfert d’activité d’une entreprise d’un pays vers un autre pays sans que ne change la destination des biens produits.

Lire la suite

Dotation factorielle

Ch3 - Notion Terminale

La dotation factorielle est l’importance relative des différents facteurs de production dans des pays participant au commerce international.

Lire la suite

Externalisation

Ch3 - Notion Terminale

C'est le fait, pour une entreprise, de faire faire par une autre entreprise (à  l'extérieur) des tâches qu'elle accomplissait jusque là  (le ménage des locaux, par exemple).

Lire la suite

Firmes multinationales

Ch3 - Notion Terminale

Une firme multinationale est une entreprise possédant au moins une unité de production à l’étranger ; elle répartit donc sa production dans plusieurs pays.

Lire la suite

Libre échange

Ch3 - Notion Terminale

Libre circulation par-dessus les frontières nationales des marchandises (biens et services), des capitaux, de la monnaie et des hommes. Le libre-échange se réalise peu à  peu.

Lire la suite

Mondialisation

Ch3 - Notion Terminale

Processus de constitution d'un marché unique qui tend à  devenir universel par abaissement des frontières entre les économies, les nations.

Lire la suite

Protectionnisme

Ch3 - Notion Terminale

Fait, pour un pays, de chercher à  limiter l'entrée de produits ou de capitaux étrangers.

Lire la suite

Spécialisation

Ch3 - Notion Terminale

Concentration de la production d’un pays dans des branches d’activités ou des produits particuliers.

Lire la suite

Taux de change

Ch3 - Notion Terminale

Taux de conversion d'une monnaie en une autre : le taux de change est le prix, en monnaie étrangère, qu'il faut payer pour obtenir une unité de monnaie nationale.

Lire la suite

Gains à l’échange

Ch3 - Acquis Première

Les gains à l’échange sont les avantages procurés aux deux coéchangistes, l’offreur et le demandeur, par la spécialisation et l’échange.

Lire la suite

Balance des paiements

Ch3 - non inscrite

C'est un document comptable retraçant l'ensemble des opérations entre agents résidents et non résidents, c'est à  dire toutes les entrées et sorties de biens, de services et de capitaux, pendant un an.

Lire la suite

Banque mondiale

Ch3 - non inscrite

La Banque mondiale est une organisation internationale créée pour lutter contre la pauvreté en finançant les Etats qui éprouvent des difficultés de développement. Elle est issue des accords de Bretton Woods signés en 1944, qui ont aussi créé le FMI.

Lire la suite

Barrières tarifaires, non tarifaires

Ch3 - non inscrite

Ces barrières concernent les échanges de marchandises. Les barrières tarifaires sont essentiellement les droits de douane imposés à l'entrée des marchandises. Les barrières non tarifaires sont toutes les autres barrières (normes par exemple).

Lire la suite

Commerce international

Ch3 - non inscrite

Ensemble des flux de marchandises (biens uniquement) entre les espaces économiques nationaux. Au sens large, on y inclut également les flux de services.

Lire la suite

Differenciation des produits

Ch3 - non inscrite

Ensemble des actions par lesquelles une entreprise s'efforce de s'approcher d'une situation de monopole en rendant ses produits différents de ceux offerts par ses concurrents directs (qualité, image de marque, apparence, …).

Lire la suite

Division internationale du travail

Ch3 - non inscrite

Processus au cours duquel les pays se sont spécialisés et, du coup, se répartissent les différentes fabrications : ils ne produisent pas tous la même chose et, de ce fait, échangent entre eux leur production. 

Lire la suite

Echanges internationaux

Ch3 - non inscrite

Ensemble des transactions transfrontières se réalisant, chaque année, entre les agents résidents d'une nation étudiée et ceux du reste du monde.

Lire la suite

Firmes transnationales

Ch3 - non inscrite

Entreprise possédant au moins une unité de production à  l'étranger. Elle répartit donc sa production dans plusieurs pays.

Lire la suite

Fonds monetaire international FMI

Ch3 - non inscrite

Organisme international regroupant actuellement 184 pays, créé par les accords de Bretton Woods en 1944, mis en place en 1945. Il a un double objectif : assurer la stabilité financière (jusqu'en 1973, il fixait les taux de changes des pays membres) ; faciliter les échanges internationaux (il prête des devises aux pays membres pour régler leurs importations, si nécessaire).

Lire la suite

Investissement de portefeuille

Ch3 - non inscrite

Achat de titres émis par des agents non-résidents (donc, schématiquement, à l'étranger), mais dans une optique de placement, pas pour prendre le contrôle de l'entreprise dont les titres sont achetés.

Lire la suite

Investissement direct à l'étranger - IDE

Ch3 - non inscrite

Opération par laquelle un agent acquiert des actions ou des parts de propriété dans une entreprise d'un autre pays afin d'exercer une influence sur sa gestion.

Lire la suite

Organisation mondiale du commerce OMC

Ch3 - non inscrite

OMC = Organisation Mondiale du Commerce. Organisme international regroupant actuellement 149 pays, institué par les accords de Marrakech (fin de l'Uruguay Round) en 1994, mis en place en 1995. Il a un double objectif : mettre en place les négociations d'accords commerciaux internationaux, veiller au respect de l'application de ces accords et régler les différends commerciaux au niveau international. L'OMC remplace le GATT (qui n'était pas une institution).

Lire la suite

Ouverture internationale

Ch3 - non inscrite

Pour un pays, c'est le fait de s'ouvrir aux échanges internationaux, en particulier de marchandises.

Lire la suite

Régime de change

Ch3 - non inscrite

Ensemble de règles qui organisent les échanges de monnaies entre elles. Il y a plusieurs régimes de change possibles.

Lire la suite

Termes de l'échange

Ch3 - non inscrite

Rapport de l'indice des prix des exportations sur l'indice des prix des importations.

Lire la suite

Zone de libre echange

Ch3 - non inscrite

Espace économique dans lequel plusieurs pays décident d'éliminer les barrières douanières faisant obstacle au commerce de biens et/ou de services

Lire la suite

Toutes les notions de SES inscrites au programme officiel sont à votre disposition ainsi que 90 autres notions utiles....

Voir le glossaire des notions

Révisez les 144 notions obligatoires pour le bac