Protection sociale

Lexique

Définition

Indicateurs

Tendances

Enjeux

Erreurs Fréquentes

Les Extraits de JT associés

il y a 5 Extraits de JT liés.

Attribuez une note à ce JT :
Average: 4.3 (3 votes)

Une réforme fiscale prévoit une hausse de la CSG (contribution sociale généralisée) de 1,7 points de %. Les recettes de cet impôt, déstiné au financement de la protection sociale, passeraient donc de 99 milliards d'euros à 120 milliards d'euros par an. En contrepartie, la réforme prévoit une baisse des cotisations sociales. Cependant, ces deux prélèvements obligatoires n'ont pas la même assiette fiscale : la CSG concerne plus de français que les cotisations sociales. Ce projet fait donc débat car les contribuables ne seront pas affectés de la même façon : certains retraités par exemple verront leur pouvoir d'achat diminuer, quand les salariés devraient voir le leur augmenter. Ainsi, un salarié au SMIC percevrait 250 euros de plus par an. Ce chiffre augmente également avec le niveau de salaire. Cela pose donc des question de justice sociale de cette réforme, critiquée par les candidats de l'opposition, de gauche (JL Mélenchon) comme de droite (Eric Woerth), présentant leurs arguments dans cet extrait. Ce reportage est mobilisable pour illustrer les enjeux des réformes de la fiscalité en matière de justice sociale. Le reportage permet aussi de sendibiliser les élèves au fait que cet arbitrage se fait également car selon M. Macron, la protection sociale repose trop sur le travail. Le réforme permettrait donc de diminuer le coût du travail (du fait de la baisse des cotisations sociales), ce qui fait espérer à M. Macron une baisse du chômage classique, ce dernier étant dû à un coût du travail trop élevé.

Ce reportage est suivi d'une analyse en plateau de François Lenglet, qui explique que cette réforme a des effets budgétaires, mais aussi des effets économiques et sociaux. Le journaliste fait notamment une comparaison des taux de pauvreté entre des génération. Cettre réforme permettrait selon lui de diminuer les inégalités sociales inter-générationnelles et de rétablir plus d'équité :

http://www.francetvinfo.fr/economie/impots/impots/hausse-de-la-csg-les-arguments-d-emmanuel-macron_2216038.html

Attribuez une note à ce JT :
Average: 2.5 (2 votes)

De nombreuses communes rurales ne trouvent pas de médecins. Ces communes ne ménagent pourtants pas leurs efforts pour attirer les futurs médecins: subventions, construction de locaux médicaux, démarchage des étudiants dans les Universités, etc. En première, le reportage permet de réfléchir à la question de l'allocation des ressources et du rationnement. En économie approfondie, il questionne les modes de régulation du système de santé.

Attribuez une note à ce JT :
No votes yet

Les médicaments anticancéreux ont un cout exhorbitant : 166 euros un seul comprimé, plusieurs dizaines de milliers d'euros par an pour un traitement... Un porte parole de l'industrie pharmaceutique explque ce prix est élevé du fait des couts induits par le process de recherche, long et avec de nombreux essais infructueux. Cependant ces prix posent problèmes, notamment car ces traitements sont pris en charge par la sécurité sociale, si bien qu'une remise en question des remboursements pourrait être envisagé si le ministère ne parvient pas à un accord sur des prix plus modérés.

Ce reportage est mobilisable pour illustrer à la fois les couts de la recherche en innovation mais aussi les problèmes liés à la protection sociale dans le domaine de la santé. Cet extrait peut également ouvrir des reflexions sur les mécanismes de fixation des prix dans ce type de marché (une concurrence plus intense permettrait-elle de réduire les prix de ces médicaments ?).

Attribuez une note à ce JT :
No votes yet

Un reportage qui retrace quelques aspects de l'histoire de la sécurité sociale: sa création, le minimum vieillesse, les premières mesures d'économies, etc.

Attribuez une note à ce JT :
No votes yet

Ce reportage permet d'illuster les contraintes financières auxquelles font face les régimes de retraite complémentaires. C'est la deuxième année que les retraites ne seront pas valorisées et l'avenir des retraites complémentaires est incertain du fait des déficits.