Excedent Brut d'Exploitation - EBE

Lexique

C'est une mesure du profit de l'entreprise. On calcule l' EBE en enlevant de la valeur ajoutée la rémunération des salariés (salaires versés et cotisations sociales).

Définition

L' Excédent brut d'exploitation (E.B.E.) est un terme de comptabilité, au niveau de l'entreprise ou à un niveau plus large (branche d'activité ou économie nationale). C'est une façon de mesurer les bénéfices ou profits réalisés dans l'entreprise. Il est ce qui reste de la valeur ajoutée (la valeur nouvelle créée par l'entreprise) après la distribution des salaires (directs et indirects, c'est-à -dire y compris les cotisations sociales) et le paiement des impôts liés à la production. On dit que l'E.B.E. mesure le profit brut de l'entreprise car, sur ce profit, l'entreprise va payer notamment des impôts (l'impôt sur les bénéfices) et des remboursements d'emprunts

Donc : E.B.E. = Valeur ajoutée - (salaires cotisations sociales) - impôts liés à la production

Indicateurs

Il n'y a pas d'indicateurs pour l'E.B.E. puisqu'il est lui-même un indicateur. Toutefois, on rapporte souvent l' EBE à la valeur ajoutée ce que l'on appelle le taux de marge.

Tendances

Le taux de marge des sociétés non financières est resté relativement stable autour de 30 % dans les années 50 et 60. Ensuite, des années 70  jusqu'au début des années 80, il a baissé de 6 à 7 points pour remonter encore à son plus haut niveau à 33,9 %. Depuis lors, il a légèrement baissé de 2 points.

Ces évolutions sont évidemment liées d'une part à l'évolution de la masse salariale (y compris les cotisations sociales), en hausse dans les années 70 puis en baisse,  et d'autre part aux exigences de profit et de rémunération des propriétéiares, plus élevées depuis le milieu des années 80 qu'avant.

Enjeux

Il n'y a pas à proprement parler d'enjeux à propos de l' EBE car il s'agit d'un instrument de mesure. Cependant, la connaissance de l'EBE permet de mesurer le taux de marge. Elle permet aussi de discuter du partage de la valeur ajoutée entre les apporteurs de capital (qui sont rémunérés à partir de l'EBE) et les apporteurs de travail (rémunérés par les salaires). Est-ce que la part revenant aux salariés est trop forte ou trop faible et de manière simétrique, est-ce la part permettant la rémunération des capitaux est trop faible ou trop forte.

L'EBE est utilisé par les entreprises, après paiement de l'impôt sur les bénéfices, de plusieurs façons : une partie peut être distribuée aux actionnaires sous forme de dividendes, une partie peut permettre de financer l' investissement (dans ce cas, on parle d' autofinancement), une partie peut être placée sur les marchés financiers ou servir à acquérir des actions dans d'autres entreprises (en France ou à l'étranger). Il y a donc évidemment des enjeux dans l'utilisation que les entreprises font de leur EBE.

Erreurs Fréquentes

L'erreur la plus fréquente sur l' EBE est que l'élève ne sait pas que l'EBE permet de donner une mesure du profit brut. C'est évidemment très gênant !

En savoir plus

Sur le site de l'INSEE, vous trouverez ici l'évolution du taux de marge.

Vous trouverez un rapport certes ancien (2009) mais intéressant sur le partage de la valeur ajoutée avec des données sur la répartition de l' EBE depuis 1950 (grâce auxquelles on voit le fort accroissement de la part des remboursments dans les années 60 et 70  et l'augmentation progressive de la part des revenus distribués aux propriétaires du capitlal depuis les années 80.