Déviance

Lexique

Comportement non conforme aux normes sociales et faisant l'objet d'une réprobation sociale.

Définition

La déviance regroupe des comportements qui ne sont pas conformes auxnormes sociales et qui sont l'objet d'une réprobation sociale. Cette définition de la déviance par son rapport aux normes donne au sujet sa véritable ampleur. En effet, pratiquement toute notre vie sociale est organisée par des normes.

Parmi les formes possible de déviance, on trouvera donc par exemple :

  • la délinquance: l'infraction commise entraîne une sanction juridique (la norme s'appuie sur la loi).
  • la variance : un simple écart aux habitudes qui ne sera pas sanctionné mais qualifié "d'excentrique" ou"d'original" (la norme est bousculée, mais le comportement n'est pas répressible socialement).
  • la marginalité: il y a un écart aux normes sociales, mais qui ne nécessite pas de sanction juridique (la réprobation sociale entraine alors parfois la stigmatisation).
La déviance est donc multiple...

Indicateurs

On va utiliser comme indicateur de la déviance une série d'indicateurs sur les comportements qualifiés de déviants à un moment donné dans une société donnée. On peut par exemple utiliser :

  • le taux de suicide (si l'on considère que se suicider est un acte déviant).
  • les taux de nuptialité, de divortialité (si l'on considère que vivre ensemble sans être mariés ou divorcer sont des actes déviants).
  • le taux de criminalité (si l'on considère que la criminalité relève de comportements déviants)
  • la proportion de toxicomanes (si l'on considère ....)
  • etc.
Vous l'avez compris : les indicateurs retenus vont dépendre de ce que l'on qualifie de déviant.

Tendances

La croissance du nombre d'incivilités, de délits, etc. signifierait une augmentation des comportements déviants. Mais ces chiffres ne traduisent-ils pas aussi une plus grande attention de la société (et de la justice, de la police) à certains comportements déviants (viols, pédophilie par exemple) ?
La faiblesse des pratiques religieuses est-elle aujourd'hui le signe d'un comportement déviant ? Ce n'est pas évident, ce qui montre que le contenu de ce que l'on appelle "déviance" change au cours du temps. Il est donc toujours difficile, dans ce domaine, de mettre en évidence des tendances, dans la mesure où, comme la société change, la déviance aussi.

Enjeux

Dans les sociétés modernes, la diversité des normes et leur évolution parfois rapide montrent leur relativité ; les normes peuvent apparaître arbitraires et sont plus facilement non respectées. L'individualisme se traduit par des comportements plus autonomes. Les comportements déviants ne sont-ils pas ceux « étiquetés » déviants par des individus ou des groupes d'individus ayant le pouvoir d'imposer leurs normes (« les entrepreneurs de morale », selon H.S. Becker) ?

Plutôt que de s'interroger sur les comportements déviants, n'est-il pas plus important de s'interroger sur les activités de ceux qui imposent leurs normes ?

Pourtant les individus ayant un comportement déviant ne se doutent-ils pas qu'ils enfreignent des normes socialement admises ?

Erreurs Fréquentes

Il ne faut pas assimiler déviance et délinquance.
En effet, d'une part, la déviance peut signifier l'irrespect de normes sociales qui ne sont pas des normes juridiques. D'autre part, l'irrespect des normes traditionnelles peut conduire à des comportements innovateurs dans le domaine économique, dans le domaine religieux (nouvelles croyances), etc, comportements qui ne sont pas forcément délinquants. Enfin, certaines formes de délinquance peuvent ne pas être considérées comme de la déviance (par les membres de la société) : ainsi, ne pas déclarer tous ses revenus aux impôts est socialement très bien toléré en France et ne correspond pas à un comportement déviant (alors qu'il s'agit bien d'un délit). Ce même comportement en Norvège est considéré complètement comme de la déviance.




Les autres notions du chapitre

Cohésion sociale

Ch8 - Notion Terminale

Etat d'une société dont les membres sont unis par des valeurs communes ou des règles de vie communes acceptées par tous.

Lire la suite

Intégration

Ch8 - Notion Terminale

Processus débouchant sur le partage de valeurs communes, de buts communs, entre des individus en interaction au sein d'une société ou d'un groupe social. Le mot peut aussi désigner le résultat de ce processus.

Lire la suite

Lien social

Ch8 - Notion Terminale

Relations qui unissent des individus faisant partie d'un même groupe social et/ou qui établissent des règles sociales entre individus ou groupes sociaux différents.

Lire la suite

Solidarité mécanique/organique

Ch8 - Notion Terminale

La solidarité, au sens de Durkheim, correspond aux liens invisibles qui relient les individus entre eux et qui font que la société « tient » : la solidarité est le « ciment » de la société. Elle peut prendre deux formes celle fondée sur la similitude des comportements des individus et des valeurs de la société (c’est la solidarité mécanique) et celle fondée sur la complémentarité des activités et des fonctions des individus (c’est la solidarité organique).

Lire la suite

Anomie

Ch8 - Acquis Première

Chez Durkheim (en général) : situation d'une société dans laquelle  les individus ne savent plus comment orienter leurs conduites du fait de règles sociales moins contraignantes.

Lire la suite

Désaffiliation

Ch8 - Acquis Première

La désaffiliation est le processus historique de fragilisation de la cohésion sociale.

Lire la suite

Disqualification

Ch8 - Acquis Première

La disqualification est le « processus d’affaiblissement ou de rupture des liens de l’individu avec la société au sens de la perte de la protection et de la reconnaissance sociale ».

Lire la suite

Réseaux sociaux.

Ch8 - Acquis Première

Les réseaux sociaux regroupent l’ensemble des liens directs et indirects entre individus.

Lire la suite

Sociabilité

Ch8 - Acquis Première

La sociabilité est l’ensemble des relations interpersonnelles entre individus.

Lire la suite

Socialisation

Ch8 - Acquis Première

Processus au cours duquel l'individu intériorise les normes, les valeurs et les comportements que la société, grâce à  des groupes intermédiaires comme l'école ou la famille, lui inculque.

Lire la suite

Acculturation

Ch8 - non inscrite

Processus de transformation réciproque engagé à  la suite de la rencontre de deux groupes humains de cultures différentes. Les transformations touchent les deux cultures.

Lire la suite

Citoyennete

Ch8 - non inscrite

Principe selon lequel les individus faisant partie d'une même Nation ont les mêmes droits, les mêmes devoirs et participent à la vie de la Cité.

Lire la suite

Conscience collective

Ch8 - non inscrite

Notion utilisée par E. Durkheim qui désigne l'ensemble des valeurs communes au sein d'un groupe social. Cette conscience collective pèse plus ou moins lourd sur les individus selon le type de société.

Lire la suite

Déviance

Ch8 - non inscrite

Comportement non conforme aux normes sociales et faisant l'objet d'une réprobation sociale.

Lire la suite

Identités

Ch8 - non inscrite

L'identité regroupe les façons dont les individus ou les groupes se définissent par eux même, et sont définis par autrui.

Lire la suite

Individualisme

Ch8 - non inscrite

Processus au cours duquel l'individu s'affranchit de plus en plus des règles et des valeurs issues de la conscience collective.

Lire la suite

Instance d'intégration

Ch8 - non inscrite

Lieux où se nouent des liens sociaux permettant la socialisation des individus et leur intégration sociale.

Lire la suite

Solidarités collectives

Ch8 - non inscrite

Dispositifs d'entraide au sein d'une population ou d'un groupe ayant un sentiment d'appartenance collective.

Lire la suite

Spécificités socio-culturelles

Ch8 - non inscrite

Particularités sociales et culturelles caractéristiques d'une société et la différenciant des autres.

Lire la suite

Universalisme communautarisme

Ch8 - non inscrite

Il s'agit de deux façons de voir (politiquement) une société :

  • Communautarisme : conception politique selon laquelle une société se compose de communautés différentes.
  • Universalisme : conception politique selon laquelle une société est fondée sur des valeurs communes, universelles.

Lire la suite

Valeurs

Ch8 - non inscrite

Idéaux auxquels les membres d'une société adhèrent.

Lire la suite

Toutes les notions de SES inscrites au programme officiel sont à votre disposition ainsi que 90 autres notions utiles....

Voir le glossaire des notions

Révisez les 144 notions obligatoires pour le bac