Destruction créatrice

Lexique

La destruction créatrice est le processus de disparitions d’activités productives remplacées par de nouvelles activités du fait du progrès technique.

Définition

La destruction créatrice est le processus de disparitions d’activités productives remplacées par de nouvelles activités du fait du progrès technique.

C’est une notion créée et utilisée par J. A. Schumpeter qu’il définit ainsi (dans Capitalisme, socialisme et démocratie, Bibliothèque historique Payot, 1990, [1947], p 116) comme un « processus de mutation industrielle (…) qui révolutionne incessament1 de l’intérieur la structure économique, en détruisant continuellement ses éléments vieillis et en créant continuellement des éléments neufs ».

1 : A strictement parlé, ces révolutions ne sont pas incessantes : elles se réalisent par poussées disjointes, séparées les unes des autres par des périodes de calme relatif. Néanmoins, le processus dans son ensemble agit sans interruption, en ce sens qu’à tout moment ou bien une révolution se produit ou bien les résultats d’une révolution sont assimilés.

Le progrès technique, qui est la source de ces bouleversements, peut prendre 5 formes pour Schumpeter : la fabrication d’un bien nouveau, l’introduction d’une méthode de production nouvelle (découverte scientifique, nouveaux procédés commerciaux), l’ouverture d’un débouché nouveau, la conquête d’une source nouvelle de matières première ou de produits semi-ouvrés, la réalisation d’une nouvelle organisation (comme la création d’un monopole) (Voir Théorie de l’évolution économique, Dalloz, 1999, [1935], p 95)

Indicateurs

Il n’existe pas de mesure de cette destruction créatrice mais on peut la relier à la difficile mesure du progrès technique (voir cette notion) et à ses effets d’une part sur l’évolution de la structure productive (selon les branches ou les secteurs d’activité), d’autre part sur celle de la population active (là encore par branches ou secteurs d’activité) et, enfin, sur celle de la consommation (nature des biens, des services achetés, etc.).

Tendances

L'approche en termes de cycles longs économiques veut traduire le processus de destruction créatrice et met l'accent sur les mutations profondes qu'engendrent les révolutions industrielles. On pourrait ainsi expliquer la phase des Trente glorieuses (automobile, pétrole et pétrochimie, etc.) suivie d’une phase de ralentissement et de développement du chômage. La future phase de croissance reposerait sur une nouvelle vague d'innovations venant des technologies de l'information et de la communication, dont le symbole est internet et les NTIC, mais aussi les biotechnologies. Toutefois, certains pensent que le processus de création destructrice serait bloqué comme le montre le fort ralentissement des gains de productivité.

Enjeux

Les enjeux portent sur les effets du progrès technique sur la croissance économique en termes d'activités productives et donc d'emplois : les transformations structurelles sont à la fois quantitatives (quantités produites et nombre d'emplois) et qualitatives (types d'activités et d'emplois), elles ne sont donc pas qu'économiques, elles sont aussi sociales.

Une innovation majeure nouvelle bouleverse les structures économiques existantes en termes de destruction des anciennes et de création de nouvelles.
Si à court terme, cette phase d'ajustement met en lumière les destructions d'activités et d'emplois liés aux innovations passées (exemples des industries minières, textiles, sidérurgiques en France à partir des années 1970-80), à long terme, les créations l'emportent soutenues par la diffusion de nouvelles innovations majeures (les technologies de l'information et de la communication par exemple).

La destruction créatrice traduit ainsi un processus de déséquilibre fondamental qui caractérise l'évolution économique, mais reste associée à une vision optimiste du progrès technique : les nouvelles innovations sont porteuses de croissance économique même si celle-ci se traduit par un phénomène discontinu, source de chômage notamment. Dès lors, on peut se demander s’il est possible de réduire les effets sociaux néfastes de ces bouleversements ? Peut-on créer des institutions favorables à ce processus qui en limites les effets néfastes ? N’est-ce pas un peu ce qui s’est passé durant les Trente glorieuses ?

Erreurs Fréquentes

  • La première erreur consiste à ne voir qu’une partie du processus soit la destruction (effets néfastes) soit la création (effets positifs). Pour Schumpeter, l’un est la face de l’autre.

  • La seconde erreur serait de croire que la « création » ne concerne que la phase ascendante du cycle (alors qu’elle se réalise avant et est mise en œuvre durant l’ensemble du cycle). Elle s’accompagnerait de la croyance fausse que la destruction ne se fait que dans la phase descendante du cycle alors qu’elle début avant et explique le retournement (la « crise »).

En savoir plus

Sur le site de l’INSEE, vous avez ici des données diverses sur la structure des emplois, de la production, de la consommation etc.

Un article du centre de recherche de Natixis essaie d’expliquer la lenteur de la phase « création » du processus.

Un article publié sur The Conversation qui donne des explications du blocage du processus de destruction créatrice révélé par le fort ralentissement des gains de productivité.

Plus compliqué, un article (page 11), sur le site de l’INSEE, sur les causes du ralentissement des gains de productivité intitulé « Stagnation de la productivité en France : héritage de la crise ou ralentissement structurel ? » (vous pouvez simplement lire la conclusion)




Les autres notions du chapitre

Crise économique

Ch2 - Notion Terminale

La crise économique est le retournement de l'activité économique qui passe d'une croissance forte à une croissance fortement ralentie voire à une baisse de l'activité économique.

Lire la suite

Déflation

Ch2 - Notion Terminale

La déflation est un processus général et durable de baisse des prix et de l'activité économique.

Lire la suite

Dépression

Ch2 - Notion Terminale

La dépression est une baisse forte et durable de la production.

Lire la suite

Désinflation

Ch2 - Notion Terminale

La désinflation est un ralentissement de la hausse des prix.

Lire la suite

Fluctuations économiques

Ch2 - Notion Terminale

Les fluctuations économiques sont des mouvements de l'activité économique autour d'une tendance de long terme.

Lire la suite

Chocs d'offre et de demande

Ch2 - Notion Terminale

Un choc d'offre est une variation imprévue des conditions de production qui affecte les producteurs.

Un choc de demande est une variation imprévue de la demande globale adressée aux producteurs.

Lire la suite

Cycle du crédit

Ch2 - Notion Terminale

Le cycle du crédit est une analyse des fluctuations économiques qui précise que leurs amplitudes sont accentuées par le rôle du crédit.

Lire la suite

Chômage

Ch2 - Acquis Première

C'est le fait de ne pas avoir d' emploi, d'en rechercher un et d'être disponible pour travailler. Le terme peut désigner aussi l'ensemble des chômeurs.

Lire la suite

Demande globale

Ch2 - Acquis Première

La demande globale est l’ensemble des biens et services qui sont achetés par l’ensemble des agents économiques (ménages, entreprises, administrations publiques …).

Lire la suite

Inflation

Ch2 - Acquis Première

L’inflation est un hausse générale, durable et cumulative des prix.

Lire la suite

Contrainte exterieure

Ch2 - non inscrite

La contrainte extérieure est la perte d’autonomie des politiques économiques liée à la nécessité d’équilibrer ses comptes extérieurs.

Lire la suite

Déficits publics

Ch2 - non inscrite

Le déficit public se produit lorsque les dépenses des administrations publiques (Etat central, collectivités territoriales, Sécurité sociale) sont supérieures à ses recettes.

Lire la suite

Déreglementation, nouvelles regulations

Ch2 - non inscrite

La déréglementation est une politique visant à diminuer le volume de la réglementation pesant sur les agents économiques de manière à rétablir le libre jeu du marché.

De nouvelles régulations apparaissent après une période de déréglementation lorsque les pouvoirs publics peuvent estimer que le marché a besoin de nouvelles règles pour fonctionner correctement.

Lire la suite

Destruction créatrice

Ch2 - non inscrite

La destruction créatrice est le processus de disparitions d’activités productives remplacées par de nouvelles activités du fait du progrès technique.

Lire la suite

Division du travail

Ch2 - non inscrite

C'est, dans l'entreprise, la décomposition de la production en de nombreuses opérations ou tâches élémentaires, limitées et complémentaires.

Lire la suite

Endettement

Ch2 - non inscrite

Montant des dettes qu'a l'agent dont on parle (pays, entreprise, ménage) vis à vis de ses créanciers.

Lire la suite

Politique de la demande, de l'offre

Ch2 - non inscrite

La politique de l'offre, d'inspiration libérale, est un ensemble de mesures favorisant l'offre (abaissement des impôts ou des charges sociales sur les entreprises, etc.)

La politique de la demande, d'inspiration plutôt keynésienne, est un ensemble de mesures visant à favoriser la croissance en stimulant la demande (par exemple, en augmentant le SMIC ou le salaire des fonctionnaires).

Lire la suite

Politique économique

Ch2 - non inscrite

La politique économique regroupe l'ensemble des décisions prises par les pouvoirs publics en vue d'atteindre des objectifs économiques désignés, en mobilisant divers instruments règlementaires, monétaires ou budgétaires.

Lire la suite

Politique monetariste

Ch2 - non inscrite

Politique monétaire dont le seul objectif est la lutte contre l' inflation.

Lire la suite

Taux d'intérêt

Ch2 - non inscrite

Prix qu'il faut payer pour emprunter de l'argent et rémunérant le service rendu par celui qui prête l'argent. Ce prix s'exprime en pourcentage.

Lire la suite

Chômage

Ch12 - Acquis Première

C'est le fait de ne pas avoir d' emploi, d'en rechercher un et d'être disponible pour travailler. Le terme peut désigner aussi l'ensemble des chômeurs.

Lire la suite

Demande globale

Ch12 - Acquis Première

La demande globale est l’ensemble des biens et services qui sont achetés par l’ensemble des agents économiques (ménages, entreprises, administrations publiques …).

Lire la suite

Toutes les notions de SES inscrites au programme officiel sont à votre disposition ainsi que 90 autres notions utiles....

Voir le glossaire des notions