Coût du travail

Lexique

Définition

Indicateurs

Tendances

Enjeux

Erreurs Fréquentes

Laissez un commentaire

Les Extraits de JT associés

il y a 6 Extraits de JT liés.

Attribuez une note à ce JT :
No votes yet

Les entreprises implantées aux Etats-Unis font jouer la concurrence fiscale entre les Etats. Elles peuvent ainsi se déplacer au grès des réducations fiscales, des subventions accordées par des municipalités en cas de création d'emploi, des réducations de taxes foncières (dans le reportage l'exemple est une déduction des 3/4 de la taxe foncière, pour une implantation souterraine) ou encore des allégements de charges sur les salaires (pour diminuer le Coût du travail). Le reportage présente de nombreux cas de "guerre des taux", entre municpalité et entre Etats. Ces "délocalisations intérieures" ne sont cependant pas sans effets sur les finances publiques : cette course au moins disant fiscale et aux subventions diminuent les recettes publiques et augmentent les dépenses. De plus, le résultat en terme de création d'emplois semble mitigé selon un responsable d'association et un avocat fiscaliste interrogés. Ce reportage est mobilisable pour illustrer les stratégies d'implantation des firmes basées sur les coûts (afin d'acquérir une plus grande compétitivité prix) mais aussi pour mettre en avant les enjeux des budgets publics, des recettes publiques et des dépenses publiques. Enfin, ce reportage permet de questionner l'efficacité de politique de l'emploi non coordonnées au sein d'un espace intégré comme le sont les Etats-Unis.

Attribuez une note à ce JT :
Average: 4.3 (3 votes)

Une réforme fiscale prévoit une hausse de la CSG (contribution sociale généralisée) de 1,7 points de %. Les recettes de cet impôt, déstiné au financement de la protection sociale, passeraient donc de 99 milliards d'euros à 120 milliards d'euros par an. En contrepartie, la réforme prévoit une baisse des cotisations sociales. Cependant, ces deux prélèvements obligatoires n'ont pas la même assiette fiscale : la CSG concerne plus de français que les cotisations sociales. Ce projet fait donc débat car les contribuables ne seront pas affectés de la même façon : certains retraités par exemple verront leur pouvoir d'achat diminuer, quand les salariés devraient voir le leur augmenter. Ainsi, un salarié au SMIC percevrait 250 euros de plus par an. Ce chiffre augmente également avec le niveau de salaire. Cela pose donc des question de justice sociale de cette réforme, critiquée par les candidats de l'opposition, de gauche (JL Mélenchon) comme de droite (Eric Woerth), présentant leurs arguments dans cet extrait. Ce reportage est mobilisable pour illustrer les enjeux des réformes de la fiscalité en matière de justice sociale. Le reportage permet aussi de sendibiliser les élèves au fait que cet arbitrage se fait également car selon M. Macron, la protection sociale repose trop sur le travail. Le réforme permettrait donc de diminuer le coût du travail (du fait de la baisse des cotisations sociales), ce qui fait espérer à M. Macron une baisse du chômage classique, ce dernier étant dû à un coût du travail trop élevé.

Ce reportage est suivi d'une analyse en plateau de François Lenglet, qui explique que cette réforme a des effets budgétaires, mais aussi des effets économiques et sociaux. Le journaliste fait notamment une comparaison des taux de pauvreté entre des génération. Cettre réforme permettrait selon lui de diminuer les inégalités sociales inter-générationnelles et de rétablir plus d'équité :

http://www.francetvinfo.fr/economie/impots/impots/hausse-de-la-csg-les-arguments-d-emmanuel-macron_2216038.html