Classes sociales

Lexique

Marx appelle classe sociale un ensemble d'hommes caractérisé par la place qu'il tient au sein du système productif.C'est le sens utilisé le plus souvent. Il y a cependant d'autres acceptions pour cette expression.

Définition

Au sens marxiste, on appellera classe sociale un ensemble d'hommes caractérisé par la place qu'il tient au sein du système productif. Les classes entretiennent entre elles des rapports de production, qui représentent l'ensemble des liens économiques et sociaux correspondant à  un état donné des forces productives (c'est à  dire du système productif à  l'oeuvre). Pour Marx, il y a antagonisme important entre les deux : les forces productives engendrent un rapport de domination et de servitude entre les travailleurs et les propriétaires du capital. Il s'ensuit une polarisation de la société en deux classes rivales : les bourgeois capitalistes et les prolétaires, possesseurs de leur seule force de travail. Les seconds sont soumis à  l'exploitation des premiers, notamment par l'exploitation de la plus value réalisée sur le travail salarié.

Au sens non marxiste, une classe représente tout groupe connaissant la même situation, caractérisée par les mêmes "chances" de disposer de certains biens et services. Les acteurs sont alors moins soumis à  un déterminisme de classe et peuvent même évoluer au sein des différentes classes sociales.

Indicateurs

Il n'existe pas à  proprement parler d'indicateur d'appartenance à  une classe sociale. On peut l'approcher rapidement par :

  • le taux de syndicalisation général de la population
  • le nombre de jours de grève dans une année
  • des sondages sur le sentiment d'appartenir ou non à  une classe sociale déterminée.

Tendances

  • Le sentiment d'appartenance à une classe sociale affirmée diminue : la conscience de classe n'est plus aussi nette qu'autrefois. De plus, la classe sociale "subjective" d'appartenance (celle à  laquelle on pense appartenir) est de plus en plus fréquemment la classe moyenne, qu'il est bien difficile de définir.
  • On assisterait donc à  une moyennisation sociale : un mode de vie de classe moyenne tendrait à  se généraliser dans la population, ce qui fait dire à  certains que la classe moyenne devient la "classe centrale". Au final, il n'y aurait donc plus de classes rivales indentifiées clairement, mais plutôt des constellations non homogènes, gravitant autour de la classe moyenne.
  • les deux dernières tendances annoncées expliqueraient la baisse de la conflictualité sur le marché du travail, la perte de puissance des partis de travailleurrs et le déclin syndical.

Enjeux

L'enjeu essentiel reste la constitution d'une conscience de classe : un ensemble d'individus peut-il constituer une classe sociale sans en avoir conscience ? En effet, une classe "en soi", c'est à  dire matériellement observable, objective, peut exister sans que le sentiment d'y appartenir ne soit discernable. Pour passer à  une classe "pour soi", il faut que les individus prennent conscience d'un rapport d'exploitation, ce qui ne va pas sans difficultés. Dans la visée marxiste, cette prise de conscience va pousser à  la révolte, qui se manifeste de prime abord par l'organisation des travailleurs en partis et syndicats. C'est donc cette  conscience de classe qui permettra finalement d'initier la lutte des classes dans l'analyse marxiste. Aujourd'hui, il y a donc plusieurs débats :

  • Les classes sociales existent-elles encore objectivement ? Il y a effectivement eu une amélioration du statut des travailleurs grâce à  la législation sociale et, pour partie, une résorption des inégalités les plus criantes. De plus, les catégories professionnelles se sont diversifiées. Pour autant, le partage des richesses demeure encore très inégalitaire. N'est-ce pas alors que la conscience de classe fait défaut ? On peut se poser la question.
  • Ensuite, autre question que l'on peut se poser, l'indivualisme de masse limite-t-il désormais toute possibilité d'organisations sociales et d'actions collectives, alors que les rapports de production restent inégalitaires ?
  • Le travail n'est plus qu'un élément parmi d'autres dans la formation des identités sociales. Le genre (homme/femme), la génération (les groupes d'âge), les loisirs pratiqués et les modes de consommation sont tout aussi importants. Le travail devenant un élément de référence parmi d'autres, comment envisager la constitution de classes sociales ?

Erreurs Fréquentes

  • Il ne faut pas confondre classes et stratification sociale, qui renvoie à  une définition statistique des groupes sociaux (par exemple en PCS).
  • De même, il faut éviter d'associer lutte des classes et « luttes des places », c'est à  dire la lutte pour obtenir des postes dans l'entreprise, opposant par exemple plusieurs générations entre elles.
  • Enfin, il ne faut pas assimiler luttes de classes sociales des luttes des nouveaux mouvements sociaux, qui militent pour le contrôle des orientations sociales et culturelles de la société, et non plus pour l'amélioration des situations de travail.



Les autres notions du chapitre

Catégories socioprofessionnelles PCS

Ch6 - Notion Terminale

Les PCS, professions et catégories socio-professionnelles, correspondent à  une répartition des actifs français dans des catégories dont les membres présentent une certaine homogénéité sociale, c'est-à -dire le même genre de comportements (par exemple vis-à -vis de la fécondité, des opinions politiques, des pratiques de loisirs, etc…).

Lire la suite

Classes sociales

Ch6 - Notion Terminale

Marx appelle classe sociale un ensemble d'hommes caractérisé par la place qu'il tient au sein du système productif.C'est le sens utilisé le plus souvent. Il y a cependant d'autres acceptions pour cette expression.

Lire la suite

Groupe de statut

Ch6 - Notion Terminale

Un groupe de statut regroupe, selon Max Weber, des individus ayant le même prestige social, le même « honneur social ».

Lire la suite

Inégalités économiques

Ch6 - Notion Terminale

Les inégalités économiques sont des différences entre individus ou groupes sociaux portant sur des avantages ou des désavantages économiques et qui fondent une hiérarchie entre ces individus ou entre ces groupes.

Lire la suite

Inégalités sociales

Ch6 - Notion Terminale

Les inégalités sociales sont des différences entre individus ou groupes sociaux portant sur des avantages ou des désavantages dans l’accès à des ressources socialement valorisées.

Lire la suite

Stratification sociale

Ch6 - Notion Terminale

Fait, pour toute société, d'être composée de groupes sociaux différenciés et hiérarchisés.

Lire la suite

Groupe social

Ch6 - Acquis Première

Un groupe social est un ensemble d’individus formant une unité sociale durable, caractérisé par des valeurs communes, des liens plus ou moins intenses, une situation sociale identique et/ou des activités communes, une conscience d’appartenir à ce groupe et par la reconnaissance, par d’autres groupes, de son existence.

Lire la suite

Profit

Ch6 - Acquis Première

Le profit d’une entreprise est l’excédent des recettes sur les dépenses.

Lire la suite

Revenu

Ch6 - Acquis Première

En général, ce sont les sommes d'argent perçues par une personne au cours d'une période donnée.

Lire la suite

Revenus de transfert

Ch6 - Acquis Première

Les revenus de transfert (ou revenus sociaux) sont des revenus proviennent des opérations de redistribution réalisés par les pouvoirs publics.

Lire la suite

Salaire

Ch6 - Acquis Première

C'est un revenu du travail. Il est fixé dans le contrat de travail par lequel le salarié loue sa force de travail à  un employeur sous l'autorité duquel il se place.

Lire la suite

Capital économique social culturel

Ch6 - non inscrite

Capital économique = le patrimoine d'un individu. Pour Bourdieu, le capital économique comprend, outre le patrimoine (capital au sens strict), les revenus.
Capital social = ensemble des relations personnelles qu'un individu peut mobiliser dans son intérêt.
Capital culturel = ensemble des ressources culturelles dont dispose un individu.

Lire la suite

Moyennisation Polarisation

Ch6 - non inscrite

La moyennisation insiste sur le rapprochement des modes de vie permis par la réduction des inégalités et le processus de constitution d'une vaste classe moyenne.

La polarisation met l'accent sur les écarts entre les situations sociales provoqués par le jeu des inégalités et le processus de regroupement des groupes sociaux autour de pôles opposés.

Lire la suite

Patrimoine

Ch6 - non inscrite

Le patrimoine est l'ensemble des biens (on dit parfois « les avoirs ») possédés par un individu ou un ménage à  un moment donné.

Lire la suite

Société democratique

Ch6 - non inscrite

Société qui repose sur le principe d'égalité ce qui permet aux individus d'envisager une mobilité sociale.

Lire la suite

Revenus de transfert

Ch10 - Acquis Première

Les revenus de transfert (ou revenus sociaux) sont des revenus proviennent des opérations de redistribution réalisés par les pouvoirs publics.

Lire la suite

Toutes les notions de SES inscrites au programme officiel sont à votre disposition ainsi que 90 autres notions utiles....

Voir le glossaire des notions

Révisez les 144 notions obligatoires pour le bac