Chômage structurel

Lexique

Le chômage structurel est un chômage dû à des difficultés ou des changements structurels de l’économie.

Définition

Le chômage structurel est un chômage dû à des difficultés structurelles de l’économie et non conjoncturelles.

Ces difficultés structurelles sont des difficultés d’ajustement du marché du travail. Ces difficultés peuvent être dues soit à l’évolution des structures démographiques, sociales et économiques soit à l’existence d’institutions inefficaces pour ajuster l’offre et la demande de travail (réglementation du marché du travail, fiscalité, etc.).

Il s’agit, par exemple, de la structure des qualifications demandées par les employeurs qui peut évoluer et qui ne correspond plus à celle des travailleurs. Il peut s’agir aussi d’institutions qui ne sont plus adaptées aux nouvelles caractéristiques de l’économie : législation devenue trop rigide (pour embaucher et licencier par exemple) face aux mutations rapides (des marchés, des emplois) que subissent les entreprises et qui leur demande une certaine flexibilité.

Indicateurs

Il est possible de mesurer ce chômage structurel en posant qu’il est celui qui n’est pas lié à des facteurs conjoncturels, dus, par exemple, à des chocs de demande négatifs. Ainsi, le chômage qui demeure alors qu’aucun choc particulier n’existe sera une estimation de ce chômage structurel.

Il ne s’agit donc pas d’un indicateur qui décompte le nombre de chômeurs touchés à partir de leur dénombrement mais d’une évaluation globale.

Tendances

Évidemment, les évolutions sont différentes selon les pays. Si le chômage structurel est relativement stable et faible aux États-Unis, il semble plutôt en augmentation et être relativement élevé en France. En effet, en France, le taux de chômage n’est jamais descendu en dessous de 7 % des actifs durant les trente dernières années alors qu’il a été fréquemment sous les 5 % aux États-Unis.

Enjeux

La décomposition entre un chômage structurel et un chômage conjoncturel est importante dans le cadre d’une politique économique de lutte contre le chômage. Faut-il plutôt agir sur la conjoncture par une politique de relance ou faut-il améliorer l’adéquation (c’est-à-dire la correspondance, l’appariement dit-on parfois) des qualifications demandées par les employeurs et celles détenues par les salariés par exemple ?

Cependant, en cas de chômage structurel, beaucoup de facteurs très différents peuvent jouer en dehors des qualifications comme les règles de fonctionnement du marché du travail : faut-il, par exemple, faciliter les licenciements pour favoriser les embauches (moins de risque pour les employeurs) ? Mais les contraintes pesant sur les employeurs qui veulent licencier sont-elles vraiment la cause fondamentale de non embauche de la part des employeurs ? Faut-il améliorer la mobilité des travailleurs et des personnes au chômage ? Si oui, par quelles procédures ?

Ainsi, la caractérisation d’un chômage structurel n’oblige-t-elle pas de se poser d’autres questions sur les causes du chômage qui apparaissent finalement très diverses (fiscales, réglementaires, etc.) ? De plus, ces analyses restent très souvent uniquement centrées sur le fonctionnement du marché du travail et plus particulièrement sur l’adéquation offre/demande de travail. D’autres facteurs plus généraux n’influencent-ils pas les caractéristiques de la production elle-même et donc la croissance économique (innovations, etc.) ?

Erreurs Fréquentes

Raisonner sur le chômage en général sans tenir compte des diversités d’explication.

Penser que le chômage structurel a une cause unique sur laquelle il est facile d’agir.

En savoir plus

Un article du centre de recherches de Natixis




Les autres notions du chapitre

Offre et demande

Ch5 - Acquis Première

L’offre est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à vendre sur le marché et la demande est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à acheter sur un marché.

Lire la suite

Chômage classique

Ch11 - Notion Terminale

Le chômage classique est un chômage dû à une rigidité à la baisse du salaire réel et donc à un salaire trop élevé, qui réduit donc la rentabilité de la production.

Lire la suite

Chômage keynésien

Ch11 - Notion Terminale

Le chômage keynésien est un chômage dû à une insuffisance de la demande anticipée sur le marché des biens et services.

Lire la suite

Chômage structurel

Ch11 - Notion Terminale

Le chômage structurel est un chômage dû à des difficultés ou des changements structurels de l’économie.

Lire la suite

Contrat de travail

Ch11 - Notion Terminale

Accord par lequel un salarié offre sa capacité de travail à  un employeur en contrepartie d'un salaire. Le contrat de travail a force de loi entre les deux parties qui l'ont signé.

Lire la suite

Conventions collectives

Ch11 - Notion Terminale

Une convention collective est un ensemble d'accords négociés par les partenaires sociaux qui règlent le droit applicable en matière de condition de travail (horaires, salaires, classification professionnelle, etc.)

Lire la suite

Emploi

Ch11 - Notion Terminale
  • Un emploi = une activité professionnelle rémunérée, une place dans la production.
  • L'emploi = l'ensemble des personnes ayant un emploi.

Lire la suite

Marché du travail

Ch11 - Notion Terminale

Le marché du travail est le lieu de rencontre de l'offre et de la demande du travail (un des facteurs de production) et le lieu où se fixe le montant de la rémunération du travail (c'est-à -dire son prix).

Lire la suite

Partenaires sociaux

Ch11 - Notion Terminale

Les partenaires sociaux regroupent les représentants des syndicats de salariés et des organisations patronales.

Lire la suite

Salaire d'efficience

Ch11 - Notion Terminale

Le salaire d'efficience renvoie à une théorie selon laquelle il est plus intéressant pour l'entreprise de fixer un salaire plus élevé que le salaire d'équilibre parce qu'il favorise l'augmentation la productivité du travail.

Lire la suite

Salaire minimum

Ch11 - Notion Terminale

Le salaire minimum est le montant minimum légal auquel un salarié peut être rémunéré.

Lire la suite

Segmentation du marché du travail

Ch11 - Notion Terminale

La segmentation du marché du travail est une analyse du marché du travail qui considère qu'il existe plusieurs marchés du travail qui fonctionnent de manière spécifique.

Lire la suite

Taux de salaire réel

Ch11 - Notion Terminale

Le taux de salaire réel est le salaire horaire déflaté par un indice des prix.

Lire la suite

Asymétries d'information

Ch11 - Acquis Première

Les asymétries d’information sont des situations dans lesquelles,  les signataires d’un contrat n’ont pas les mêmes informations sur certaines caractéristiques de l’objet du contrat.Les asymétries d’information sont des situations dans lesquelles les signataires d’un contrat n’ont pas les mêmes informations sur certaines caractéristiques de l’objet du contrat.

Lire la suite

Marché

Ch11 - Acquis Première

Le marché est la rencontre entre une offre et une demande qui permet d’établir les quantités échangées et de fixer le prix de ce qui est échangé.

Lire la suite

Offre et demande

Ch11 - Acquis Première

L’offre est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à vendre sur le marché et la demande est la quantité de biens et de services que les agents économiques sont disposés à acheter sur un marché.

Lire la suite

Prix et quantité d'équilibre

Ch11 - Acquis Première

Le prix et les quantités d’équilibre sont le prix et les quantités échangées sur un marché parfaitement concurrentiel.

Lire la suite

marchés interne externe du travail

Ch11 - non inscrite

Le marché du travail est segmenté en 2 parties distinctes : un marché interne concentrant les emplois les plus stables et proposant des perspectives de carrière par promotion interne, et un marché externe qui rassemble les emplois soumis à la concurrence et au libre fonctionnement du marché.

Lire la suite

Toutes les notions de SES inscrites au programme officiel sont à votre disposition ainsi que 90 autres notions utiles....

Voir le glossaire des notions

Révisez les 144 notions obligatoires pour le bac