Banque centrale

Lexique

La Banque centrale, qui est la banque des banques commerciales, a pour fonction de gérer le système de paiement, de contrôler le financement de l’économie et de mettre en œuvre la politique monétaire.

Définition

La Banque centrale, qui est la banque des banques, a pour fonction de gérer le système de paiement, de contrôler le financement de l’économie et de mettre en œuvre la politique monétaire.

Elle gère le système de paiement. Son rôle est d’émettre la monnaie fiduciaire, d’organiser la compensation entre les banques commerciales et de contrôler leur création de monnaie scripturale.

Elle contrôle le financement de l’économie en prêtant des liquidités aux banques commerciales, en réglementant ou en contrôlant les activités des banques et en assurant la fonction de prêteur en dernier ressort.

Elle met en œuvre la politique monétaire par la fixation des taux d’intérêt directeurs et/ou en contrôlant la quantité liquidité bancaire, pour des objectifs d’inflation, de taux de change, de croissance et/ou d’emploi.

Indicateurs

Il n’y a pas d’indicateur.

Tendances

Les banques centrales ont vu leurs objectifs et leurs instruments se modifier. Après la seconde guerre mondiale, elles avaient pour fonction de participer à la relance de l’économie en cas de ralentissement de la croissance économique (par la baisse des taux d’intérêt et l’injonction de liquidités) et de participer à la politique de rigueur en cas de risque d’inflation par la hausse des taux d’intérêt. Depuis les années 70 et la forte inflation, elle a essentiellement pour fonction de maintenir la stabilité des prix.

Avec la crise financière, les banques ont retrouvé une de leur fonction fondamentale, celle de banques des banques commerciales en faisant tout pour les sauver d’une exceptionnelle crise de liquidité. Elles ont retrouvé aussi leur rôle de relance de l’activité économique pour éviter la dépression voire la déflation. Pour cela, elles ont utilisé de nouveaux instruments, dits « non conventionnels » fait de distribution de liquidités à plus long terme que la normal avec en garantie des titres financiers eux aussi plus divers qu’habituellement mais fait aussi d’achats de titres financiers divers sur les marchés financiers pour assurer leur liquidité et le financement de l’économie.

Enjeux

Décider de la bonne politique monétaire à mener soit en luttant contre l’inflation soit en relançant l’activité économique est l’enjeu majeur qui se pose aux banques centrales, tout en sachant que la politique monétaire n’a pas d’effets immédiats (il existe donc un délai entre la connaissance de la situation économique actuelle et anticipée, les décisions et les mesures prises et leurs effets sur l’économie).

L’indépendance des banques centrales vis-à-vis du pouvoir politique est de plus en plus réelle. Mais est-elle une bonne chose ? Laisser la politique monétaire à la discrétion des gouvernements est apparu, à de nombreux économistes, dangereux en termes d’inflation. En effet, ne risquent-ils pas de creuser le déficit public pour relancer l’économie à l’approche des élections quitte, donc, à ce que cela engendre plus d’inflation à plus long terme ? L’indépendance de la banque centrale serait donc source de crédibilité engendrant une plus grande confiance en la monnaie et en son maintien du pouvoir d’achat, un objectif fondamental des politiques monétaires.

Toutefois, cette analyse ne repose-t-elle pas sur une vision très restrictive des causes de l’inflation ? Elle serait liée uniquement aux politiques budgétaires ? L’inflation ne peut-elle avoir d’autres origines comme des chocs d’offre négatifs ? De plus, ne peut-on pas penser que les politiques monétaires budgétaires et monétaires doivent être coordonnées pour amélioration de la situation économique dans son ensemble ? Une politique monétaire très restrictive ne risque-t-elle pas d’avoir des effets pervers sur l’accroissement de l’endettement de l’Etat en période de récession ? Dans une société démocratique est-ce à la politique budgétaire de s’adapter à la politique monétaire ? Revient dès lors le débat sur le caractère lui-même démocratique de l’indépendance d’une banque centrale.

Erreurs Fréquentes

Croire que les banques centrales sont dépendantes des pouvoirs publics : cela peut être vrai ou a pu être vrai, mais cela est de moins en moins le cas.

Croire que les banques centrales pourraient créer à l’infini de la monnaie sans dommage pour l’économie ; or, ces dommages existent sous forme d’inflation qui réduit le pouvoir d’achat interne de la monnaie que l’on détient.

En savoir plus

Voir les sites de la BCE, ici : http://www.ecb.europa.eu/home/languagepolicy/html/index.fr.html et de la Banque de France, : https://www.banque-france.fr/accueil.html

Sur le débat de l’indépendance de la banque centrale, vous pouvez lire cet article : http://www.creg.ac-versailles.fr/l-independance-des-banques-centrales-renforce-t-elle-l-efficacite-des




Les autres notions du chapitre

Euro

Ch4 - Notion Terminale

L'euro est le nom de la monnaie européenne des pays de la « zone euro ».

Lire la suite

Union économique et monétaire

Ch4 - Notion Terminale

L'Union économique et monétaire (UEM) européenne est un ensemble de pays de l'Union européenne qui se caractérise par l'existence d'un marché commun des produits, du travail et des capitaux, par une volonté d'utiliser la même monnaie (l'euro).

Remarque : normalement une UEM se caractérise aussi par l'harmonisation de politiques économiques ce qui n'est pas vraiment le cas pour les politiques budgétaires des pays membres de l'UEM européenne.

Lire la suite

Union Européenne

Ch4 - Notion Terminale

Union économique et monétaire réunissant 27 pays à partir du 1er janvier 2007, tous les pays ne participant pas à  la zone euro, cependant.

Lire la suite

Banque centrale

Ch4 - Acquis Première

La Banque centrale, qui est la banque des banques commerciales, a pour fonction de gérer le système de paiement, de contrôler le financement de l’économie et de mettre en œuvre la politique monétaire.

Lire la suite

Politique budgétaire

Ch4 - Acquis Première

C'est l'ensemble des mesures ayant des conséquences sur les ressources ou les dépenses inscrites au budget de l'Etat et visant directement à  agir sur la conjoncture économique.

Lire la suite

Politique conjoncturelle

Ch4 - Acquis Première

La politique conjoncturelle est l'ensemble des mesures de politique économique visant à  agir sur l'économie à  court terme.

Lire la suite

Politique monétaire

Ch4 - Acquis Première

La politique monétaire est l'ensemble des mesures qui sont destinées à  agir sur les conditions du financement de l'économie.

Lire la suite

Coordination des politiques économiques et sociales

Ch4 - non inscrite

Ensemble de pratiques et de règles de politiques monétaires, budgétaires et sociales permettant d'éviter des actions contradictoires entre elles et/ou entre pays.

Lire la suite

Europe sociale

Ch4 - non inscrite

Construction de cadresgénéraux, de règles et de procédures visant à harmoniser les actions sociales au sein de l'union européenne.

Lire la suite

Intégration économique régionale

Ch4 - non inscrite

Fait, pour des pays d'une même zone géographique, de constituer un espace économique unique.

Lire la suite

Service universel

Ch4 - non inscrite

Ensemble minimal de services d'une qualité spécifiée et à un prix abordable dans des domaines essentiels pour la cohésion sociale.

Lire la suite

Subsidiarite

Ch4 - non inscrite

Le principe de subsidiarité est un principe qui permet de partager les compétences entre les différents échelons du pouvoir. Il consiste à  n'attribuer à  l'échelon supérieur, c'est à  dire à  l' Union européenne (UE), que ce que l'échelon inférieur, les à‰tats membres de l'Union européenne ou les Régions, ne pourrait effectuer que de manière moins efficace.

Lire la suite

Union politique

Ch4 - non inscrite

Mise en place, par différents Etats, d'un gouvernement commun et d'une harmonisation légale et fiscale.

Lire la suite

Toutes les notions de SES inscrites au programme officiel sont à votre disposition ainsi que 90 autres notions utiles....

Voir le glossaire des notions