Anomie

Lexique

Chez Durkheim (en général) : situation d'une société dans laquelle  les individus ne savent plus comment orienter leurs conduites du fait de règles sociales moins contraignantes.

Définition

  1. Notion utilisée par E. Durkheim : situation d'une société dans laquelle « il y a déficience de règles sociales communément acceptées, de sorte que les individus ne savent plus comment orienter leurs conduite » (Dictionnaire d'économie et de sciences sociales, Nathan, 1996).
  2. Notion utilisée par R.K. Merton : « situation où l'individu est dans l'impossibilité, du fait de sa position dans la structure sociale, d'atteindre un objectif défini et même prescrit par la culture de la société dans laquelle il vit » (Dictionnaire de sociologie, Le Robert/Seuil, 1999).

Remarque : la définition d'E. Durkheim renvoie à  l'idée de désirs illimités chez les individus ; celle de R.P. Merton renvoie à  l'idée d'insuffisance des moyens pour atteindre des objectifs déterminés.

Indicateurs

Différentes donnée statistiques peuvent être reliées à l'anomie ou aux anomies, même si on ne peut réellement "mesurer" l'anomie :

  • Taux de suicide bien sûr (mais sont-ils tous anomiques ?)
  • Taux de nuptialité et taux de divortialité (mariages et divorces sont très soumis aux règles sociales en vigueur, leur variation peut donc s'interpréter en lien avec l'anomie).
  • Taux de criminalité (une partie de la criminalité peut s'interpréter comme une conséquence de la montée de l'anomie)
  • Proportion de toxicomanes dans une population (même remarque que pour la criminalité)
  • etc.

Tendances

Il est très difficile de distinguer des tendances. Des signes d'anomie, de mal - être apparaissent cependant : augmentation du nombre des suicides, de la consommation de drogues, d'actes délinquants, faiblesse des négociations collectives dans le monde du travail etc.

Des évolutions inverses peuvent être aussi constatées : réorientation des solidarités familiales, création d'associations, par exemple.

Enjeux

  • Dans une société individualiste, la situation d'anomie n'est-elle pas normale ?
  • Les rapides changements des règles sociales ne laissent-ils pas l'individu dans un état d'incertitude ?
  • Cependant, l'établissement de nouvelles règles sociales n'est-elle pas source d'une plus forte intégration, d'une plus grande cohésion sociale ?
  • Les règles de vie étant très nombreuses (dans les familles, les entreprises, etc) ne peut-on parler d'anomies plutôt que d'anomie ?

Erreurs Fréquentes

Ne pas utiliser cette notion est une erreur fréquente !

Penser que l'anomie est l'absence de règles est également une erreur.