À Noirmoutier, les saisonniers manquent à l'appel


A Noirmoutier, les saisonniers manquent à l'appel

Attribuez une note à ce JT

Average: 3.3 (3 votes)

À Noirmoutier, des boulangeries ou des restaurants manquent de main d'oeuvre.Certains sont contraints de fermer un jour par semaine et d'autres n'ont même pas pu ouvrir leur porte pendant la saison touristique. Cette pénurie de travail s'explique par la difficultés des métiers ou leur mauvaise image, par des salaires insuffisants et par le coût du logement sur l'île. Le reportage permet d'illustrer le rôle du travail dans la croissance économique et d'illustrer la notion de chômage structurel