Marseille : au cœur d'une cellule de citoyenneté, la dernière chance avant le tribunal pour les jeunes en risque de délinquance

Attribuez une note à ce JT

Average: 3.8 (4 votes)

Les cellules de citoyenneté ont été mises en place dans une vingtaine de villes.Composées de magistrats, d'adjoints au maire, de policiers et de représentants de l'éducation nationale, ces cellules reçoivent les adolescents  "en risque de délinquance" (décrochage scolaire, consommation de drogues, parents démissionnaires, etc.). Un reportage mobilisable en Première à propos de la déviance et du contrôle social.