3. Les politiques économiques dans l’UE : les difficultés de coordination

3.1. Une politique monétaire commune dans la zone euro a des avantages et des inconvénients.

3.1.1. Lutte contre l’inflation et fin des fluctuations de change au sein de la zone euro sont les principaux avantages économiques de la politique monétaire commune.

3.1.2. La fin d’une politique monétaire dominée par l’Allemagne ?

3.1.3. L’absence d’adaptation de la politique monétaire commune à la situation spécifique de chaque pays est un des principaux inconvénients.

3.1.4. La politique monétaire est-elle responsable du « déficit de croissance » de la zone euro par rapport au reste du monde ?

3.2. La diversité des politiques budgétaires : quel cadre institutionnel ?

3.2.1. Un budget de l’UE réduit au minimum et une politique budgétaire commune qui, à court terme, est pro-cyclique.

3.2.2. Des politiques budgétaires nationales encadrées par des règles européennes

3.2.3. De l’absence de solidarité au Mécanisme Européen de Stabilité (MES)

3.2.4. Les manques d'harmonisation des politiques fiscale et sociale aboutissent à une tendance au « dumping fiscal et social »

3.3. Les difficultés de coordination de la politique monétaire et des politiques budgétaires.

3.3.1. En cas de crainte inflationniste dans la zone euro et d’absence de croissance dans un pays de la zone euro, la politique monétaire de la BCE est source de ralentissement supplémentaire de la croissance pour ce pays.

3.3.2. En cas de crainte déflationniste dans la zone euro et de forte croissance dans un pays, la politique monétaire de la BCE est source d'accélération de l'inflation dans ce pays.

3.3.3. L’exemple des réactions à la crise financière, économique et budgétaire qui a touché toute la zone euro : des politiques de relance aux politiques restrictives communes

Laisser un commentaire